Nos courriers

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Messieurs les Présidents Africains qui protégez et cautionnez l’escadron de la Mort rallye Dakar, en attendant que vous preniez exemple sur le président du Mali, qui a fichu un grand coup de pied sur le derrière farci de dollars du rallye Dakar, voici comment un gouvernement Blanc réagit quand un enfant Blanc meurt dans un rallye.

Fabien Véricel, le pilote de rallye, dont la sortie de route a causé la mort de Simon, un enfant de cinq ans près de Béthune (Pas-de-Calais) le 9 septembre 2007, a été mis en examen lundi à Arras pour homicide involontaire et placé sous contrôle judiciaire, sur la base d'analyses d'urine qui avaient "montré que vraisemblablement il avait consommé du cannabis", a-t-on appris de source judiciaire précisée à l'AFP.

Observation du Cavad : Les pilotes criminels du rallye Dakar ne sont soumis à aucun contrôle et ne subissent ni garde à vue ni examens susceptibles d’éclairer sur leur état au moment des accidents mortels. Comment alors affirmer qu’ils carburaient à l’eau claire, qu’ils n’étaient ni dopés, ni drogués ?

Michèle Alliot-Marie a immédiatement réagit. Pour "améliorer la sécurité de ces manifestations, le Ministre de l’Intérieur (...) réunira dès cette semaine les représentants des organisateurs de rallye et l'ensemble des services concernés pour arrêter avec eux les mesures de nature à éviter le renouvellement de semblables accidents".

Le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar apprécie cette saine réaction et salue l’initiative citoyenne du Gouvernement. Le Cavad rappelle toutefois au Ministre de l’Intérieur que des centaines de ressortissants français enrôlés par Amaury Sport Organisation dans le cadre du sulfureux rallye Dakar tuent impunément depuis bientôt 30 ans des spectateurs en Afrique.Ces personnes et leurs mentors ne doivent plus se considérer au-dessus des lois parce que leurs crimes sont commis sur un autre continent.

Le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar demande au Gouvernement français
1) de se pencher avec la même intransigeance et la même rigueur sur le Rallye Dakar et ses méfaits,
2) que le cas des délinquants routiers du Rallye Dakar soit le même que celui des délinquants sexuels qui se livrent à la pédophilie à l’Etranger. Ils doivent rendre des comptes dès leur retour sur le territoire français et/ou européen.

Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !http://www.stop-rallyedakar.com

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent