Nos courriers

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Appliquons la théorie des contrats et exigeons le remboursement de la redevance au motif que la contrepartie de son paiement n’est pas remplie par France Télévisions et Radio France.

Nous vous invitons dès aujourd’hui à prévenir les services concernés de votre intention.
Les n°s téléphone et fax des services régionaux que vous pourrez interpeller ultérieurement seront diffusés notre site. Vous devez également interpeller vos députés en leur précisant que vos votes tiendront compte de leur attitude face à cette indignité.
Le Cavad –Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar-
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://www.stop-rallydakar.com


A adresser à
Services du Premier Ministre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Copies : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Copie aux médias.

Copier/Coller le texte ci-dessous :

Monsieur le Premier Ministre,
Nous estimons depuis des années que le Rallye Dakar, évènement nullissime s’il en est, ne devrait pas être subventionné par les deniers publics. En effet, les contribuables que nous sommes ne doivent pas être obligé de financer par la redevance audiovisuelle les crimes et délits que la société privée (Amaury Sport Organisation) commet en Afrique.
France Télévisions et Radio France qui sont et restent les sponsors privilégiés de cette entreprise indécente nous refusent les droits de réponses à l’apologie qu’ils font de cette course de l’infamie ainsi que tout débat public contradictoire susceptible d’éclairer l’opinion publique.
Nous nous associons entièrement aux revendications du CAVAD exprimées depuis le 26 octobre 2006.
Sans débat télévisuel public et contradictoire justifiant la poursuite de la subvention et le sponsoring par des services publics de cet évènement obscène, nous demandons le remboursement de notre redevance audiovisuelle au motif que la contrepartie de son paiement n’est pas remplie par France Télévisions et Radio France.
Nous n’ignorons pas que d’aucuns joueront la montre pour cette année.
Dans ce cas, notre action sera menée et amplifiée pour l’échéance du 31 décembre 2007 et les suivantes si besoin.
Dans l’attente de votre prompte intervention,
Respectueuses salutations,

Nom, Prénom,Ville, France



Le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar demande depuis le 26 octobre 2006 un droit de réponse ainsi qu’un débat public et contradictoire sur la nécessité pour le service public audiovisuel de subventionner et de faire la promotion du rallye Dakar.
France Télévisions et Radio France, sponsors officiels du Rallye Dakar font la sourde oreille.
La redevance a été instituée sur le fondement de la nécessité de mettre en place un service public audiovisuel de qualité. Ce qui n’est pas le cas, à l’évidence, pour ce qui concerne une caravane publicitaire comme le Dakar qui se suffit à elle-même.
En allant couvrir un événement qui, par sa nature et son lieu de pratique, met des vies en danger et en supprime même de plus en plus, dans l’indifférence qui accompagne l’impunité de ces actes, sommes nous encore dans la nécessité d’un service de qualité ?
France Télévisions et Radio France, en couvrant un sinistre événement qui procure des sensations fortes à de riches délinquants, nous rend tous, contribuables que nous sommes, complices et/ou responsables de ces homicides, quelle que soit la forme de participation.

 

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent