Nos courriers

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

CAVAD
(Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar)
c/o Claire Aymes EEpaca
60, rue de la République 13002 Marseille
Web : www.Stop-RallyeDakar.com
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

à Monsieur Jean Paul CLUZEL,
Président Directeur Général
Radio France
75016 PARIS

Objet : Campagne pour la suppression du Rallye Dakar

Le 03 Avril 2006


Monsieur le Président Directeur Général,

Chaque année, malgré nos manifestations et nos protestations, le rallye Dakar dérive et reste incapable de retrouver les valeurs sportives et humanitaires qui étaient les siennes à l’origine.

L'implication et la complaisance affichée des radios du Groupe Radio France sont d'autant plus choquantes que FRANCE INFO, du service public, n’a pas joué son rôle critique lors des drames et autres péripéties mortelles qui mettent en cause les organisateurs de cette compétition sportive; notamment à la suite des dommages causés aux victimes innocentes dans les régions traversées en Afrique depuis plus de 28 ans.
L’impunité des auteurs de ces homicides (et des organisateurs) n'est plus acceptable pour les familles meurtries par la disparition des leurs au hasard des pistes du *Dakar *!
Et nous, contribuables français n’acceptons plus, en aucun cas, de financer par nos redevances ou impôts les crimes et les délits d’une société privée.

C’est pourquoi nous,
Ø 1) associations membres du Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar (Cavad),
Ø 2) auditeurs français contribuables, membres ou non du Cavad,

demandons solennellement et publiquement à Radio France de mettre immédiatement un terme officiel à son partenariat avec ASO pour le rallye Dakar, ou tout autre événement raid meurtrier, irresponsable et contraire aux valeurs d’égalité et de fraternité.

Dans l’attente de la confirmation d’un sursaut de dignité de cette radio du service public et de la prise de conscience de la responsabilité de Radio France, nous vous prions de bien vouloir accepter Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

Pour le Collectif A V A D
Claire Aymes Ibra Yali
06 11 50 47 27 06 24 97 31 16
Ampliation : Monsieur le Ministre de la Culture et de la Communication

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent