Nos courriers

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Nos courriers

L'équipe de campagne de José Bové représentée par Maxime Combes a affirmé n'avoir rien à voir avec Bernard Fischer et se désolidarise des propos tenus.
La réponse de José Bové est parvenue au Collectif Actions pour les Victimes du Dakar le 14 avril 2007 au soir et le dernier clip vidéo "Dakar le Barbare" en tient compte.
http://www.dailymotion.com/Balkys/video/x1q1ej_dakar-le-barbare/1

Ce courrier a été envoyé à B. Fischer et à l’équipe de campagne parisienne de José Bové, à l’équipe de Dieudonné Mbala Mbala ainsi qu’à l’équipe de campagne de Jean-Marie Le Pen.

Suite à la lettre envoyée à tous les candidat(e)s à l’élection présidentielle 2007, sur le Rallye Dakar,

Bernard Fischer du staff de campagne de José Bové m’a téléphoniquement fait part, le 9 avril 2007, de ceci :
L’équipe de campagne parisienne de José Bové refuse de soumettre les questions du Collectif Actions pour les Victimes anonymes du Dakar au candidat à la présidentielle 2007 au motif de la signature de Dieudonné censé représenter le Front National et du fait que certaines associations, notamment les Ogres qui lui seraient proches sont membres et/ou signataires de la campagne Stop-rallyedakar.
Bernard Fischer m’a sommé de prendre langue avec l’équipe marseillaise de José Bové et de m’entendre avec elle, puis de cesser l’affichage jugée ostentatoire du soutien apporté par Dieudonné Mbala Mbala et des associations qui lui sont proches sur le site Stop-rallyedakar (à vous de juger sur la page "Ils nous soutiennent du site ).

Voici les précisions et réponses que j’ai donné à Bernard Fischer et que j’apporte aux membres du Cavad, aux amis, aux sympathisants ainsi qu’aux intéressés.

1) La lettre du Cavad est envoyée aux candidat(e)s à la présidentielle 2007 et non aux équipes de campagne d'un candidat. 3 questions sont posées à un homme ou à une femme qui désire occuper les plus hautes fonctions de l’Etat et qui sollicite nos suffrages. C’est la réponse du candidat José Bové aux 3 questions posées sur le désordre sociétal que représente le Rallye Dakar qui importe au Cavad. Que le candidat se détermine par rapport à un tiers et à un souci auquel le Cavad est étranger est laissé à l’appréciation des électrices et des électeurs.

2) M. Dieudonné Mbala Mbala qui a signé la pétition comme 24.500 anonymes et apporté son soutien comme quelques autres courageuses personnalités, ne fait pas partie du Cavad, n’est pas à l’initiative du combat contre le Rallye Dakar et ne s’y est jamais impliqué. Le Cavad ne saurait donc être l’exemple pour je cite « que Dieudonné comprenne les conséquences de ses actes »

3) Le Cavad n’est pas responsable des prises de positions politiques et sociales d’un signataire ou d’un soutien n'ayant pas préalablement demandé aux autres signataires et soutiens de la pétition leur couleur politique, leur casier judiciaire ou leur orientations sexuelle.

4) Le Cavad ne saurait céder au terrorisme intellectuel ni au chantage de l’équipe parisienne de José Bové qui affirme qu’en acceptant la signature de Dieudonné Mbala Mbala, le Cavad fait la promotion du FN et de Jean-Marie Le Pen.

5) Enfin, le Cavad demande à l’équipe de campagne parisienne de José Bové d’émettre officiellement les mêmes injonctions au personnel politique français, aux médias français, aux électeurs et électrices du FN si ils arrivent à tous les identifier.
D’être logique et cohérente dans sa démarche en demandant officiellement la dissolution d’un parti (Le Front National) qui fait partie du paysage politique français depuis des lustres mais que cette équipe de campagne semble découvrir et dont elle prend le prétexte pour ne pas condamner, voire pour soutenir en sous-main et à bon compte, les crimes et exactions commis en Afrique par l’entreprise privée Amaury Sport Organisation avec l'argent du contribuable français.

Claire Aymes, porte-parole du Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate chidren is not a sport !
http://www.stop-rallyedakar.com

A tous, Pour action.
La Vidéo de l'exploit: http://www.dailymotion.com/MBOA

 


Mailer aux destinataires ci-dessous et aux médias de votre choix. Signez de votre nom et/ou de votre organisation.
Merci par avance.
L'équipe Stop-rallyedakar.





A: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Copie: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Objet: Pollution d'un puits au Maroc par le rallye Dakar

 


Copie aux Médias

Le 09 janvier 2007, nous avons été témoins d’un acte de vandalisme sur un puits d’eau potable dans le secteur de Tagounite.
Lors d’une émission de reportage sur le Rallye Dakar 29° édition, nous avons été horrifiés de voir un concurrent commettre le délit décrit ci dessous.
Nous nous associons au Cavad et exigeons d' Amaury Sport Organisation, représenté par son directeur, Etienne Lavigne, un nettoyage du puits pollué ainsi qu’un dédommagement du préjudice causé aux populations locales.

POLLUTION D'UN PUITS
Reportage vidéo du Dakar A2 18h30 le 9 janvier 2007.
Image du jour au journal télévisé de 20h/20h35 sur France 2 le 9 / 01 / 2007
Problème d’embrayage pour Peterhansel ( reportage en direct d’ Antenne 2 )
15:26 - auto N°302, STEPHANE PETERHANSEL - MITSUBISHI, SUPER PRODUCTION
Pointé 2e au CP2 à 45" du leader, Stéphane Peterhansel a été victime d’une panne d’embrayage sur le dernier secteur de la spéciale.
Dans les environs de TAGOUNITE, nous pouvons le voir en flagrant délit de pollution en refroidissant le mécanisme d’embrayage dans l’abreuvoir du puit rempli d’eau claire. ( pollution a vie par les huiles et éventuellement l’amiante et autres métaux du disque )
Dans cette zone l’eau est un produit précieux que l’homme économise au quotidien.
Il est inadmissible qu’un chauffard hors la loi, paniqué de perdre sa place au classement se donne le droit de polluer un point d’eau potable vital aux bergers et aux habitants locaux.
Ce geste irresponsable mérite l’exclusion de la course du concurrent qui se dit faire une action HUMANITAIRE sur le sol africain.
Lorsque le directeur de Amaury Sport Organisation, Etienne Lavigne, prétend, soutenu en cela par France Télévisions et Radio France, faire des actions humanitaires sur le sol africain, nous avons sous nos yeux la preuve de la considération apportée aux pays traversés.

Pour le Cavad
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Claire Aymes
Mayo Marti
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://www.stop-rallyedakar.com

CAVAD
(Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar)
c/o Claire Aymes EEPaca60, rue de la République 13002 Marseille
Web : www.Stop-RallyeDakar.com
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Marseille, le 23 mars 2007

Arlette Laguiller, Marie-Georges Buffet, Ségolène Royal, Dominique Voynet, Jean-Marie Le Pen, José Bové, François Bayrou, Philippe de Villiers, Frédéric Nihous, Gérard Schivardi , Olivier Besancenot, Nicolas Sarkozy,

Mesdames, Messieurs,

Une première lettre avait été adressée aux candidats déclarés le 05 Avril 2006.
Une seconde lettre a été adressée aux candidats déclarés le 12 juillet 2006.
7 candidats nous ont apporté leur soutien.
Ils ne figurent malheureusement pas sur la liste officielle comme vous.
Nous vous demandons pour la 3è fois, en votre qualité de candidat officiel, votre position par rapport à ce rallye indécent dont l’édition 2007 a fait 3 morts et non pas 2, compte tenu du désordre sociétal qu’il engendre.

En résumé :Au fil des années l’esprit de dépassement de soi et d’aventure s’en est allé laissant la place à la surenchère financière et économique d’un classement d’hommes et de marques.
Si les premiers accidents pouvaient être rangés sur le compte de l’inexpérience des organisateurs, les victimes qui se comptent par dizaines par la suite nous amènent à jeter un regard circonspect, voire désapprobateur sur les conditions et dispositifs de sécurité mis en place par la société organisatrice, la société ASO.

On ne peut dans le même temps déployer en France des efforts sans précédents pour lutter contre la violence routière et de l’autre côté, la médiatiser et la rendre acceptable dans les pays en voie de développement. Les décès successifs d'enfants sur les routes du « Dakar » semblent s'assimiler à un événement banal aux yeux de l'opinion publique. La vie de deux petits Africains n'a-t-elle pas la même valeur que celle de deux petits Européens ?
Un tel drame répété annuellement en France susciterait un émoi tel qu'un rallye semblable serait immédiatement interdit

Chaque année, malgré les manifestations et les protestations, nous sommes scandalisés de voir que des vies innocentes sont ravies à leurs familles, sans aucune conséquence pour les organisateurs, lorsque l’on sait que chaque concurrent de ce rallye satisfait à toutes ses obligations y compris la souscription de contrats d’assurances comme il est exigé dans le règlement ( assistance, dommages aux tiers, rapatriement ).

Vous n’êtes pas sans ignorer que les populations des pays traversés vivent avec moins d’un euro par jour, et en plus de cette fatalité, la mort vient les frapper au détour d’un chemin par le biais d’une course dont la seule satisfaction est une performance sportive qui leur est totalement étrangère et inaccessible.
A l’évidence, le rallye Dakar dérive et reste incapable de retrouver les valeurs sportives et humanitaires qui étaient les siennes à l’origine. Le CAVAD s'interroge sur la responsabilité des pouvoirs publics qui participent au maintien de la course en permettant sa retransmission et en appuyant son organisation.

Fort de ce constat, le Collectif Actions pour les Victimes du Dakar signataire attire à nouveau votre attention sur la nécessité d’intervenir et de se positionner fermement pour imposer:

1)
L’arrêt définitif et l’interdiction pure et simple de cette manifestation en raison des dommages induits aussi bien sur l’environnement des régions que sur l’espérance de vie des populations concernées
2) L’interdiction de la subvention publique pour cette épreuve si elle perdure : les contribuables français ne sauraient en aucun cas financer les crimes et les délits d’une société privée.
3) La réparation, par la société ASO, des préjudices causés aux populations victimes;
les concurrents et l’organisateur de cette compétition doivent assumer leurs responsabilités, en dédommageant ou indemnisant les victimes pour les préjudices subis. Ce qui est n’est finalement que la traduction de la couverture des risques encourus dans de pareilles situations.

Au nom du respect des Droits de l’Homme et de la Convention des Droits de l'Enfant
Au nom du respect du Code de l'Environnement et des directives européennes
Et l’organisation de cette manifestation étant française,
Au nom d’une certaine idée de la France et de son rayonnement international
Au nom de l’Humanité et de la Décence,
Pour que cesse l'hécatombe annuelle d'enfants au nom du loisir automobile en terre africaine et pour que triomphe la dignité, le droit et le respect de la vie humaine.

VOICI NOS QUESTIONS :

  • Continuerez-vous à cautionner le rallye Dakar par le financement public des activités criminelles et délictueuses de la société privée Amaury Sport Organisation ?
  • Que comptez-vous faire quant aux dédommagements réclamés pour les victimes anonymes du rallye Dakar ?
  • Quelle suite comptez-vous donner à la demande d’ouverture d’une enquête parlementaire demandée depuis plus d’1 an par le député UMP du Gard Jean-Marc Roubaud ?
  • Quelle réponse donneriez-vous à la question écrite au gouvernement n° QE N°116947

du 30/01/2007 (source JO) restée sans réponse ; posée par Mme Sylvie Andrieux, Député PS des Bouches du Rhône au Ministre de la Culture et de la Communication, quant au maintien et à la pertinence de ce safari meurtrier en terre africaine.

Au moment où demander le remboursement de notre redevance audiovisuelle devient d’actualité, à défaut du débat public et contradictoire qui nous est refusé, vos réponses seront déterminantes sur le choix électoral des membres, amis et sympathisants du CAVAD,.
La pétition internationale pour la suppression du rallye Dakar porte à ce jour plus de 24.500 signatures dont celle de 21.000 électeurs français, toutes sensibilités confondues, malgré le silence médiatique dont notre action fait l’objet.

Nous restons dans l’attente de votre prise de position claire et officielle sur ce fait de notre société que nous afficherons sur notre site avant le 1er tour pour l’information de tous.
Respectueuses salutations;

Pour le Collectif pour les Victimes Anonymes du Dakar
Claire Aymes contact 06 11 50 47 27
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://stop-rallyedakar.com
Alliance Noire Citoyenne, Association des Femmes d’Outre-Mer et d’Horizons Multiples, Amicale Français d’Origine Africaine, Association BERACA, Association Le CLAN, Tam-Tam Dak’Out, Comité Non au Dakar, CUBARTE, Les Damnés de la Terre, Europe Ecologie Paca, Euro-Minorités, Génération Ecologie, Monde des Cultures Dambé, Mouvement pour une Nouvelle Humanité, Mouvement Y’en a marre du Dakar, Regroupement Travailleurs Sénégalais en France, Réseau Action Conso, Les Ogres, Planète Non Violence, ECOFORUM, QUIBLA, AFRIKARA, AFRICULTURES, Le CRAN Paca, Le CRAN BdR, Le CRAN Vaucluse, Convention Vie et Nature pour une Ecologie Radicale, Biocentrisme.com, Citoyens Libres Collectif Afrika, Alliance Zapatiste de Libération Sociale,
Amicale Français d’origine Comorienne

Aux préfets des pyrénées atlantiques, orientales et de l'ariège



Monsieur le Préfet,

 

Du 29 / 12 / 2006 au 02 / 01 / 2007, 515 véhicules de tous genres vont déferler sur vos routes en ayant pour objectif de rejoindre Lisbonne au Portugal dans les meilleurs délais.
Ces véhicules sont inscrits dans une manifestation appelée :Rallye Dakar 29° édition .
L’objectif de ce Rallye est d’atteindre Dakar au Sénégal grâce à des performances de vitesse qui vont régulièrement à l’encontre du Code de la Route.
Nous avons lu leur règlement auto et nous attirons votre attention sur les articles :13P5 et 13P6 page 17 et 18 du dit règlement.
De nombreuses associations se sont jointes à nous pour vous interpeller sur ces chapitres concernant la limitation de vitesse.
Il est écrit : sur la totalité du parcours, la vitesse des camions est réglementairement limité à 150 Km/h. ????????
Le code de la route limite la vitesse des poids lourds de 19 tonnes soit 2 essieux et des 26 tonnes trois essieux au maximum à 90Km/h .
De ce fait nous demandons à l’unanimité que tous les véhicules qui vont passer la frontière soient contrôlés et particulièrement sur l’homologation du constructeur.
Bridage de la pompe injection avec limiteur de vitesse.
Nous demandons également que le chrono-tachygraphe soit vérifié sur les temps horaire de conduite ainsi que la vitesse. L’application du disque est obligatoire sur les poids lourds.
Nous ne serions pas surpris d’apprendre que les poids lourds sont dépourvus du chrono-tachygraphes donc dans l’impossibilité de pouvoir être contrôlés.
Le code de la route prévoit dans ce cas l’immobilisation du véhicule.
De nombreux membres des associations seront présents sur les poste frontières,
France – Espagne et Espagne – Portugal ainsi que Espagne – Maroc à Melilla - Nador

Vous trouverez en leur possession une autorisation de rouler établie par Amaury Sport Organisation et signée de la main de son directeur Etienne Lavigne.
Nous aimerions connaître ce que vaut un tel document et dans quel but effectif il est délivré.
Dans l’attente d’une réponse favorable, veuillez accepter, Monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations distinguées.
Pour le Cavad Claire Aymes
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Alliance Noire Citoyenne, Association des Femmes d’Outre-Mer et d’Horizons Multiples, Amicale Français d’Origine Africaine, Association BERACA, Association Le CLAN, Tam-Tam Dak’Out, Comité Non au Dakar, CUBARTE, Les Damnés de la Terre, EEPaca, Euro-Minorités, Génération Ecologie, Monde des Cultures Dambé, Mouvement pour une Nouvelle Humanité, Mouvement Y’en a marre du Dakar, Regroupement Travailleurs Sénégalais en France, Réseau Action Conso, Les Ogres, Planète Non Violence, ECOFORUM, QUIBLA, AFRIKARA, AFRICULTURES, Convention Vie et Nature pour une Ecologie Radicale, Biocentrisme.com, CRAN Paca
Citoyens Libres Collectifs Afrika.
http://www.stop-rallyedakar.com

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent