Nos courriers

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Nos courriers

Appliquons la théorie des contrats et exigeons le remboursement de la redevance au motif que la contrepartie de son paiement n’est pas remplie par France Télévisions et Radio France.

Nous vous invitons dès aujourd’hui à prévenir les services concernés de votre intention.
Les n°s téléphone et fax des services régionaux que vous pourrez interpeller ultérieurement seront diffusés notre site. Vous devez également interpeller vos députés en leur précisant que vos votes tiendront compte de leur attitude face à cette indignité.
Le Cavad –Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar-
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://www.stop-rallydakar.com


A adresser à
Services du Premier Ministre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Copies : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Copie aux médias.

Copier/Coller le texte ci-dessous :

Monsieur le Premier Ministre,
Nous estimons depuis des années que le Rallye Dakar, évènement nullissime s’il en est, ne devrait pas être subventionné par les deniers publics. En effet, les contribuables que nous sommes ne doivent pas être obligé de financer par la redevance audiovisuelle les crimes et délits que la société privée (Amaury Sport Organisation) commet en Afrique.
France Télévisions et Radio France qui sont et restent les sponsors privilégiés de cette entreprise indécente nous refusent les droits de réponses à l’apologie qu’ils font de cette course de l’infamie ainsi que tout débat public contradictoire susceptible d’éclairer l’opinion publique.
Nous nous associons entièrement aux revendications du CAVAD exprimées depuis le 26 octobre 2006.
Sans débat télévisuel public et contradictoire justifiant la poursuite de la subvention et le sponsoring par des services publics de cet évènement obscène, nous demandons le remboursement de notre redevance audiovisuelle au motif que la contrepartie de son paiement n’est pas remplie par France Télévisions et Radio France.
Nous n’ignorons pas que d’aucuns joueront la montre pour cette année.
Dans ce cas, notre action sera menée et amplifiée pour l’échéance du 31 décembre 2007 et les suivantes si besoin.
Dans l’attente de votre prompte intervention,
Respectueuses salutations,

Nom, Prénom,Ville, France



Le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar demande depuis le 26 octobre 2006 un droit de réponse ainsi qu’un débat public et contradictoire sur la nécessité pour le service public audiovisuel de subventionner et de faire la promotion du rallye Dakar.
France Télévisions et Radio France, sponsors officiels du Rallye Dakar font la sourde oreille.
La redevance a été instituée sur le fondement de la nécessité de mettre en place un service public audiovisuel de qualité. Ce qui n’est pas le cas, à l’évidence, pour ce qui concerne une caravane publicitaire comme le Dakar qui se suffit à elle-même.
En allant couvrir un événement qui, par sa nature et son lieu de pratique, met des vies en danger et en supprime même de plus en plus, dans l’indifférence qui accompagne l’impunité de ces actes, sommes nous encore dans la nécessité d’un service de qualité ?
France Télévisions et Radio France, en couvrant un sinistre événement qui procure des sensations fortes à de riches délinquants, nous rend tous, contribuables que nous sommes, complices et/ou responsables de ces homicides, quelle que soit la forme de participation.

 

AMme Nathalie SIMON, Animatrice de l’émission C Mieux Dehors
France 3 Méditerranée
Aux bons soins de MM. Gilles VAUBOURG, Directeur régional et
OLIVIER MONTELS, Responsable de l'antenne et des programmes


Madame,
Nous sommes atterrés d’apprendre par M. Morandini ( Europe 1) la collaboration que vous envisagez avec le Rallye Dakar 2007.

 

Vous bénéficiez d’un immense capital sympathie qui nous oblige à vous demander confirmation de cette terrible nouvelle pour nous, opposants à ce rallye de la Mort que nous dénonçons depuis des années.
Depuis 28 ans, cette entreprise de la Honte dévaste l’Afrique, continent abandonné à la misère, à la maladie et à la pauvreté.
Non content de nuire gravement à l’environnement, cette course s’est muée en insupportable safari humain dont les enfants africains sont les proies privilégiées.
Bilan 2006 : 2 enfants de 10 et 11 ans tués en janvier.
Daniel Balavoine et Thierry Sabine n’ont certainement pas voulu cela.

 

Le 11 juillet dernier, les autorités françaises ont envoyé un signal ferme et dissuasif au Cannonball Run, rallye britannique qui traversait la France.
L’Etat français a clairement signifié que nul ne saurait porter atteinte à la vie des citoyens français sur le sol français en sanctionnant juridiquement les chauffards anglais. Tout ce que ce se permet le rallye Dakar sur les pistes africaines.
On ne peut dans le même temps déployer en France des efforts sans précédents pour lutter avec succès contre la violence routière et de l’autre côté, la médiatiser et la rendre acceptable, voire ludique, dans les pays en voie de développement.

 

Vous semblez ignorer que les populations des pays traversés vivent avec moins d’un euro par jour, et en plus de cette fatalité, la mort vient les frapper au détour d’un chemin par le biais d’une course dont la seule satisfaction est une performance sportive qui leur est totalement étrangère et inaccessible.
Nous vous admirons comme sportive au parcours exemplaire, créditée d’emblée d’une grande rigueur morale et intellectuelle. C’est du moins l’image que vous donnez.
Il est étonnant que vous acceptiez de salir cette image en prêtant main à l’ignoble entreprise de riches délinquants,
1) qui profitent de leur puissance financière pour commettre impunément des crimes et exactions chez les plus pauvres,
2) qui proclament comme sportif un crime cynique et institutionnel qui consiste à ne pas reconnaître en premier lieu - non pas le budget conséquent de ce rodéo mécanique mais les conséquences humaines, sociales et écologiques qu'il implique.
Pour information, un délinquant routier français connu sera présent sur le rallye Dakar 2007,

 

Nous osons penser que vous avez été abusée quant aux véritables motivations de la société Amaury Sport Organisation et de leur sinistre escadron de la Mort.
Nous le pensons d’autant plus que vous n’êtes pas comme certains en tel manque de notoriété ou d’argent que les subsides d’ASO et autres promesses absolvent leur indignité dans une prostitution morale sans égale.

Nous restons dans l’attente d’une réponse qui nous convaincra que vous n’êtes pas de ces sportifs aux corps sains et à l’esprit plutôt malveillant qui mettent leur nom et leur notoriété au service d’assassins légaux.
Bien sincèrement,

Marseille, le 13 octobre 2006
Pour le Collectif pour les Victimes Anonymes du Dakar
Claire Aymes
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://stop-rallyedakar.com
Alliance Noire Citoyenne, Association des Femmes d’Outre-Mer et d’Horizons Multiples, Amicale Français d’Origine Africaine, Association BERACA, Association Le CLAN, Tam-Tam Dak’Out, Comité Non au Dakar, CUBARTE, Les Damnés de la Terre, Europe Ecologie Paca, Euro-Minorités, Génération Ecologie, Monde des Cultures Dambé, Mouvement pour une Nouvelle Humanité, Mouvement Y’en a marre du Dakar, Regroupement Travailleurs Sénégalais en France, Réseau Action Conso, Les Ogres, Planète Non Violence, ECOFORUM, QUIBLA, AFRIKARA, AFRICULTURES, Conseil Représentatif des Français d’Origine Comorienne

Samedi 21 octobre sur France 2, en première partie de soirée, Nathalie SIMON a pris le parti de soutenir publiquement et de justifier l’action du Rallye Dakar.

Nous invitons les signataires de la pétition et les sympathisants à participer à une cyber manifestation.
Envoyez des mails à France 3 Méditerrannée.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , mettez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir en copie.

1) reprenez l’intitulé : A Mme Nathalie SIMON…
2) Commencez par :
Madame, nous sommes informé par le CAVAD que vous allez participer à la retransmission du rallye Dakar 2007 par copie du courrier qui vous a été adressé le 13 octobre 2006.
Nous nous associons à la demande du CAVAD et vous demandons instamment de ne pas associer votre nom à l’horreur et à l’indignité.
3) Vous signez
Vous venez d'utiliser 5 minutes chrono pour donner votre opinion et protester.
En vous remerciant par avance
Le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar

Voyons les choses en face : si le crime ne payait pas, il n’y aurait que très peu de criminels.
Laughton L. Burdock

 

L' Armada du Dakar part désormais du Portugal. Faut il voir dans ce changement le fait que le tribunal administratif de Narbonne saisi par Tam-Tam Dak’Out ait annulé l'attribution d'une subvention de la ville de Narbonne, au motif que ce rallye n'avait pas d'intérêt communal ?
En effet, une telle décision peut être généralisée par tous citoyens contribuables, un peu procéduriers, de toutes les collectivités locales de France.
Ainsi une part substantielle des moyens financiers de ce genre de cirque pourrait disparaître !

Mais comme rien ne se perd, Patrick Zaniroli, pilote, ex-directeur d’Amaury Sport Organisation le grand ordonnateur de l'Escadron de la Mort, aurait mis au point son rallye à lui, du 1er au 19 novembre 2006!

 


Il partira tout naturellement de Paris pour aboutir à Dakar. Il se fera aussi le plaisir d'un préliminaire en France comme sa grande sœur en passant par Narbonne où ASO a déjà été condamnée, histoire de narguer au passage différents opposants.
Mais un changement de nom n’est pas synonyme de changement de mentalité.
Aucune humanité ne préside cette expédition lucrative qui a soudain revêtu une discrétion de violette à laquelle nous ne sommes pas habitués.

Rien ne permet de croire à ce jour, que la Transafricaine Classic est différente du célèbre Rallye de la Honte. Un éminent homme politique nous a par ailleurs appris que les promesses n’engagent que celui qui les écoute.
Nous appelons par conséquent à la résistance.
Les contribuables dont la ville, le département ou la région, contribuent au financement de ce "machin" peuvent engager un recours en annulation auprès de l'autorité préfectorale dans un premier temps et au tribunal administratif dans un deuxième temps pour demander l'annulation des délibérations qui attribuent leur argent à cette manifestation.
A l'évidence aucun intérêt pour les collectivités en cause ne peut être avancé.
Ces Citoyens interpellés par cette Transafricaine Classic peuvent prendre attache avec Tam-Tam Dak’Out pour s’opposer à la subvention de ce rallye.
Nous devons aussi interpeller massivement les personnalités suivantes ainsi que les sponsors:
Jacky ICKX, Claude BRASSEUR, Carole MONTILLET, Mélanie SUCHET
Voir au http://www.zaniroli.com/yacs/sections/view.php/4029
qui cautionnent par leur argent, leur nom et leur célébrité cette honteuse entreprise.

 

Marseille, le 19 septembre 2006
Pour le CAVAD : Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Claire AYMES
Tam Tam Dak'Out B.P. 20 833 à 11 100 Narbonne 06 83 34 88 83
Jean Louis SYLVESTRE, Président Tam-Tam Dak’out est un membre actif du CAVAD
Créée en janvier 2004, Tam-am Dak’out est une association de citoyens choqués par l’arrogance de cette course motorisée pour nantis, méprisant à la fois l’environnement, les pays pauvres et les deniers publics.

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent