Médias

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Nous sommes priés ce jour de découvrir, ébaubis, la démarche écologique du Rallye de La Mort Dakar dans un article écrit par un journaliste blogger stagiaire…au Monde.

Il paraît entre autres découvertes d’une vocation écologique du rallye Dakar qu’un certain SNIT (Sistema Nacional de Coordinación de Información Territorial), représentant l’ensemble des organisations environnementales chiliennes (sic) soutiendrait le rallye de la Honte,

On ne vous précise pas que Le Patrimoine Chilien réclame un dédommagement de 300 millions de pesos (570.000 dollars) à l’Institut national des sports (IND), hôte du rallye Dakar, pour tous les dégâts causés à des sites archéologiques par le passage du fameux rallye en janvier dernier.
Dans un rapport du conseil des monuments nationaux (CMN), cité dans le quotidien El Mercurio, des dégâts ont été causés, à divers degrés sur 56 des 111 sites du patrimoine visités par le rallye avec une perte de donnés archéologique dans 13 d’entre eux. Quatre sites ont été touchés à 50 %.

L’impasse est également faite sur l’inénarrable aventure « Coke en Stock » qui lui vaut désormais l’affectueux surnom de Narco-Dakar. Mais nous admettrons volontiers que l'écologie sanitaire n'était pas le sujet de l'article.

Le seul élément intéressant de ce journalisme qui se veut d’investigation est celui disant, nous citons : « …De plus, nombreuses sont les marques qui ne souhaitent plus associer leur image à une course « sale ». Etant impossible de participer au Dakar sans l’aide financière de sponsors, de nombreux projets verts sont actuellement à l’étude (motos électriques, panneaux solaires…) et n’ont pas d’autres choix que d’être concrétisés » Tu m’étonnes ! Que ne l’ont-ils fait en Afrique.

Quand on se souvient que l’an dernier, au moment des marronniers, Jean-Louis ARAGON (journaliste Sport du même journal) avait longuement interviewé Claire Aymes, notre porte parole, pour mieux attribuer les arguments du Cavad à un parti écologiste sans évidemment nous citer, on se demande à quoi joue Le Monde.
Cavad
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
Asesinar ninos no es un deporte!

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent