Coulisses

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Dans la série « les Magouilles du rallye Dakar » France Télévisions se fait pincer.

Remboursez la redevance audiovisuelle, le contribuable n’a pas vocation à financer le criminel rallye Dakar ! 

D’un correspondant suisse.
La Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par les chaînes télévisées France 2 et France 3, rendant ainsi définitive leur condamnation pour publicité illicite en faveur du tabac lors du Paris-Dakar 2005, a-t-on appris jeudi auprès de la Cour.
Le Comité national contre le tabagisme (CNCT) reprochait aux deux chaînes publiques d'avoir effectué un véritable "matraquage" médiatique en faveur de la marque Gauloises, au cours des retransmissions du rallye-raid.
Remerciements
Le Cavad  

France Télévisions condamné le 15 mai 2008 pour publicité illicite en faveur du tabac. 

France Télévisions définitivement condamnée pour publicité illicite en faveur du tabac lors du Dakar 2005France 2 et France 3 ont été définitivement condamnées pour publicité illicite en faveur du tabac lors du Paris-Dakar 2005, après le rejet de leur pourvoi par la Cour de cassation. 

Poursuivie par le Comité national contre le tabagisme (CNCT), qui leur reprochait un véritable "matraquage" médiatique en faveur de la marque Gauloises, au cours des retransmissions du rallye-raid, France Télévisions avait été relaxée le 30 mars 2006 par le tribunal correctionnel de Paris. 

Mais, le 24 septembre 2007, la cour d'appel de Paris avait infirmé ce jugement et condamné France 2 et France 3 à verser respectivement 60 000 € et 15 000 € de dommages et intérêts au CNCT.
 
L'instance avait notamment jugé que, contrairement aux épreuves diffusées en direct ou en léger différé, lors des rediffusions d'épreuves de sports mécaniques plusieurs heures plus tard, il était "techniquement possible" pour les chaînes "de sélectionner les plans ou d'intervenir pour éviter ou dissimuler les références aux marques de produits du tabac ou logos rappelant ces marques". 

Quelques mois plus tard, le 8 février, le CSA lui avait emboîté le pas et avait annoncé qu'il n'autorisait dorénavant l'apparition de marques de cigarettes lors de la retransmission télévisée d'une compétition de sport mécanique que si cette retransmission était en direct.
16/05/2008 - CBNEWS - 
Didier Si Ammour
 

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent