Coulisses

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

 

 

Les manifestations Anti Rallyedakar2017 en Bolivie qui n'ont pas cessé depuis l'annonce du passage de la caravane de la Mort et de la Destruction atteignent leur point culminant ce 7 janvier à La Paz.

La population bolivienne n'accepte pas qu'on lui impose la présence d'un rallyedakar financé par l'argent public dans un pays souffrant d'une cruelle pénurie d'eau potable. Face à un rationnement de l'eau drastique et inquiétant, les citoyens se joignent au mouvement pour bloquer le passage des pilotes jusqu'à l'arrivée à La Paz, capitale du pays.

Le Gouvernement bolivien crie au complot politique et au sabotage, traitant les opposants d'anti patriotes nuisant à l'image et à l'économie du pays.

ASO réfute énergiquement utiliser l'eau du pays et reconnaît son autonomie totale en eau (ce qu'elle niait totalement en Afrique) pour l'usage de sa caravane.

Pour faire bonne mesure, avec son élégance humanitaire coutumière, ASO promet de faire don, selon les sources, de 4 à 7 citernes d'eau à la Bolivie.

En attendant, malgré les brutalités recensées dans les précédentes manifestations, la population de La Paz a lancé depuis des mois une campagne qui rencontre une large adhésion sur les réseaux sociaux contre le rallyedakar , avec le hashtag # AguaSíDakarNo (Oui à l'eau, Non au Dakar).

Devant la bronca, 6 200 soldats sont mis à contribution pour la sécurité du Rallyedakar.

 

 

 

 

 

 

 

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent