Coulisses

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Les coulisses du rallye Dakar, tous ce que les médias ne vous disent pas, et ce n'est pas faute d'envoyer des centaines de journalistes suiveurs...très suiveurs!

Écrit par Claire Aymes 

Des dizaines d'infractions graves ont mis en danger la vie de personnes dont les voitures transitaient normalement par la route. Le Dr. Raúl Montenegro, président de la FUNAM, Fondation pour la Défense de l'Environnement argentine, a porté plainte auprès du Ministère public Fédéral n°3 Graciela López de Filoñuk Des dizaines d'infractions graves ont mis en danger la vie de personnes dont les voitures transitaient normalement par la route. 
Le Dr. Raúl Montenegro, président de la FUNAM, Fondation pour la Défense de l'Environnement argentine, a porté plainte auprès du Ministère public Fédéral n°3 Graciela López de Filoñuk.

Une plainte contre les pilotes du Rallye Dakar 2011 pour conduite dangereuse  et mise en danger de la vie d’autrui sur la route 38, entre la sortie Cordoue et le croisement avec la Route 17. 

Ces voitures et des camions du Rallye Dakar ont systématiquement violé et à grande vitesse les zones interdites, ont ouvertement circulé en sens interdit et ont utilisé des véhicules non autorisées sur une route non habilitée pour cette course qui affectera le patrimoine historique de Camino Real.

Le Dr Montenegro a demandé à la Police et la Justice d’enquêter sur ces faits graves pour lesquellles il détient des preuves photographiques irréfutables afin que des sanctions soient prononcés selon la la Loi Provinciale n° 8.431 et la Loi nationale n° 24.449 » et a exigé de la province que "non seulement soit sanctionnés les contrevenants mais qu’on les on empêche de revenir sur la province de Cordoue "

Rallye Dakar 2011 : Ecoutez, regardez bien ces médias libres et indépendants qui disent tout dans la transparence la plus totale.

Dans la soirée de mardi dernier, avant même le départ du rallye de la Mort Dakar, il y a déjà eu un premier accident .
La voiture de Ignacio Andres Casale Silva, une Toyota 401 du team Gasco a percuté un véhicule. 
Une petite fille a failli être percutée. 
Le conducteur de cet autre véhicule, Daniel Lemos,  a été emmené à l’hôpital de San Juan de Dios, avec une fracture de la clavicule.

Le Conseil des Monuments Nationales a constaté que le rallye Dakar 2009 a bien détruit un emplacement archéologique. Il va maintenant évaluer les dommages dans un tronçon que le Chili veut transformer en Patrimoine de l'Humanité…

Quand le Rallye Dakar 2009 a traversé l' IV Région de Coquimbo, le mois passé, une équipe d'archéologues du Conseil des Monuments Nationales (CMN) a suivi sa trace, avec un jour de décalage. A chaque fois, ils ont découvert que la caravane était sortie du chemin préexistant : à côté de l'ancienne piste (de quelque cinq mètres de large), il y avait une nouvelle trace très profonde. « Quand 400 véhicules dont des camions passent de façon rapprochée, ils retournent avec force la terre et cassent ce qu'il y a dedans », explique Daniel Pascal, un des archéologues.

Les spécialistes n’en étaient qu’à seulement 10% de tout le parcours sportif, quand ils ont constaté qu'on avait détruit un emplacement archéologique, le Monument Nationale dans le Ravin du Pélican (commune du Figuier). 
« Nous avons inspecté le lieu : il se situe dans la confluence de deux ravins et avec une vue exceptionnelle au niveau de l’environnement, le type de lieu où nos ancêtres reposent», ajoute son collègue Daniel Pavlovic.

L’examen du terrain a confirmé la mise à jour d’instruments pour couper de la viande et cuirs, pointes de projectile et cruches, déjà transformés dans fragments, appartenant à un groupe de chasseurs, vieux de  3000 et 1500 années.

Bien que le CMN ait eu des conversations préventives pendant une année avec les organisateurs du rallye Dakar et d'autres organismes comme Conama et Conadi, la découverte n'a pas été surprenante. 

Maintenant, le Conseil effectuera une nouvelle inspection qui inclura Copiapó et qui correspond à la partie chilienne du Qhapaq Ñan (Chemin de l'Inca), pour lequel le Chili et d’autres pays andins postulent comme Patrimoine de l'Humanité devant l'UNESCO. 

« Les investigations continuent en collaboration avec Chiledeportes pour vérifier quels autres emplacements peuvent avoir été endommagés quand ce rallye est sorti du tracé » avance Oscar Frappe, secrétaire exécutif du Conseil. 

« Quand nous aborderons le sujet dans la session de mars du Conseil, nous définirons le chemin légal à suivre. Au Chili, les indemnisations qu'ont payées des entreprises privées et publiques par des dommages archéologiques sont significatives, mais de plus il nous importe d'éviter que ceci soit répété dans une nouvelle version du rallye Dakar. 
Nous appliquerons avec rigueur la Loi de Monuments Nationales, indépendante des lois sur les dommages causés aux particuliers ou à d'autres organismes dépendants de l'État », dit l'avocat du Conseil.

Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du DakarSource : Romina de la Sotta Donoso Red de Acción por la Justicia Ambiental y Social
http://ecoterritorios.blogspot.com
    

Premiers accidents et mort sur la rallye Dakar 2010
Chaque année c’est le même lamentable argument. La fatalité. 
Quelle fatalité ? 
La fatalité de porter impunément la mort sur les terres lointaines ?

De se défouler enfin en violant toutes les règles de sécurité routières imposées en France et en Europe ?

La fatalité de permettre à n’importe quel quidam capable de payer un droit de participation d’aller assouvir on ne sait quel bas instincts loin de chez lui ? 
De qui se moque t-on au juste ? 

La jeune Sonia Natalia Gillardo originaire de Alpa Corral a été tuée dès la première étape de notre célèbre safari humain. Elle n’avait que 28 ans. 
Elle a eu le tort de se trouver sur la trajectoire du 4X4 n° 418 conduit par l’Allemand Mirco Shultis et son co-pilote le Suisse Ulrich Leardi.

4 autres blessés sont concernés dont un enfant de 9 ans, Gabriel Gomez (24 ans) qui a eu des fractures du tibia et du péroné. 
La scène a été tellement choqué le public que le pilote et son navigateur n’ont échappé à un début de lynchage que grâce à la police.

Cela, on ne vous le dit pas. D’ailleurs on ne vous dit pas tout. 
Plus tôt, en moins grave, il y avait eu un autre accident  qui heureusement n’a pas fait de blessés.
Un véhicule d’assistance du Racing Team Isuzu Ring, a sur la route de San Carlos, percuté une voiture privée de marque Fiat dans laquelle se trouvaient un homme et ses deux fils qui n'ont pas été blessés. 

Sonia Natalia Gillardo est la 56è victime du diabolique rallye Dakar. 

 

 

 

 

 

Premiers accidents et mort sur la rallye Dakar 2010
Chaque année c’est le même lamentable argument. La fatalité. 
Quelle fatalité ? 
La fatalité de porter impunément la mort sur les terres lointaines ?

De se défouler enfin en violant toutes les règles de sécurité routières imposées en France et en Europe ?

La fatalité de permettre à n’importe quel quidam capable de payer un droit de participation d’aller assouvir on ne sait quel bas instincts loin de chez lui ? 
De qui se moque t-on au juste ?
 

La jeune Sonia Natalia Gillardo originaire de Alpa Corral a été tuée dès la première étape de notre célèbre safari humain.

Elle n’avait que 28 ans. 

Elle a eu le tort de se trouver sur la trajectoire du 4X4 n° 418 conduit par l’Allemand Mirco Shultis et son co-pilote le Suisse Ulrich Leardi.
4 autres blessés sont concernés dont un enfant de 9 ans, Gabriel Gomez (24 ans) qui a eu des fractures du tibia et du péroné. 
La scène a été tellement choqué le public que le pilote et son navigateur n’ont échappé à un début de lynchage que grâce à la police.
Cela, on ne vous le dit pas. D’ailleurs on ne vous dit pas tout. 
Plus tôt, en moins grave, il y avait eu un autre accident  qui heureusement n’a pas fait de blessés.
Un véhicule d’assistance du Racing Team Isuzu Ring, a sur la route de San Carlos, percuté une voiture privée de marque Fiat dans laquelle se trouvaient un homme et ses deux fils qui n'ont pas été blessés. 
Sonia Natalia Gillardo est la 56è victime du diabolique rallye Dakar. 

 

Le crash de l'hélicoptère du rallye Dakar 2009
 

Les images que personne ne devait voir :
La spectaculaire chute d'un hélicoptère du rallye Dakar 2009 chargé de filmer la course.
Cette vidéo de C5N montre comment est survenu l'accident dans les alentours au Chocón, dans une zone connue sous le nom de La Tranquera, à 15 kilomètres.
Il a été filmé par un spectateur amateur qui l'a ensuite mis sur le Web (youtube)
Par une chance inouïe, les 4 passagers s’en sont sortis vivants.

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent