Coulisses

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Les coulisses du rallye Dakar, tous ce que les médias ne vous disent pas, et ce n'est pas faute d'envoyer des centaines de journalistes suiveurs...très suiveurs!

Rallye Dakar 2009 : Un autre motard a échappé de peu à la mort et il demande des comptes 

L’organisation du Dakar est décidément très incertaine ou à géométrie très variable. 
Eduardo Alan, motard argentin dossard n° 137 a eu la chance qui a manqué à Pascal Terry. 

Le motard argentin qui dans la nuit précédente avait été perdu dans le désert du Nihuil était Eduardo Alan ? 
Il a passé 15 heures sous la pluie, la grêle et avec de basses températures, sans signal et sans communication avec l'organisation du rallye Dakar. 
Eduardo Alan fait partie de la centaine de concurrents échoués dans la dernière partie de l’étape Neuquen/San Rafaël et l’un des 40 qui se sont perdus. 
La situation était tellement dangereuse que ASO, l'organisateur du rallye Dakar, a décidé de suspendre le spécial et d’aider les coureurs qui en avaient besoin à retrouver leur chemin. 
Tel n'a pas été le cas du motard argentin, qui a été retrouvé par un amateur qui parcourt souvent la zone en enduro, et qui a également permis qu'Alan puisse être rejoint par ses deux mécaniciens, qui étaient partis indépendamment à sa recherche.
Eduardo Alan n'imaginait pas la nuit de terreur qu'il allait vivre dans les heures qui allaient suivre….
Le motard argentin a raconté son odyssée et a interpellé l'organisation d’Amaury Sport Organisation 

Voici son témoignage : 
Eduardo Alan a enlevé le casque et il a parlé avec la presse argentine, qui attendait encore son arrivée au campement : « À 18 heures mercredi, j’ai planté le moteur de ma moto, je crois à 10 kilomètres de l'arrivée. 
J’ai éteint la machine, la batterie était très faible. 
La nuit est tombée et j’ai commencé à désespérer, parce que la situation ne s’améliorait pas » a t-il expliqué. 
Et il a raconté comment il a réagi : « J'ai d'abord essayé d'allumer la moto. Impossible. 
En voyant qu'elle ne pouvait plus démarrer, je m’étais déjà résigné. 

J'ai lancé un signal par l'Iritrack, mais je n’ai jamais eu de réponse. 
J'ai essayé de m'abriter, parce qu'il commençait à faire froid. 
J’ai même pensé abandonner définitivement et j’ai déclenché la balise. 
Mais je n'ai pas eu non plus de réponse. 

Il a commencé à pleuvoir et ensuite la grêle est tombée. 
On aurait dit des balles de golf, impressionnant. 
J’étais totalement trempé et  j’ai commencé à avoir très froid. 
J’ai alors voulu d'allumer un feu, mais il n'y avait pas moyen de le faire. Je me suis nourri avec la viande que j’avais et je me suis hydraté ». 
E il a continué : « La vérité, je me suis mis à pleurer. C’est dit. J’ai souffert d’hypothermie. Je me suis abrité derrière un arbuste. 

Je crois qu’il y a eu un miracle, parce qu'à un moment, mon cellulaire a capté un signal. Et j'ai alors appelé à un ami de Buenos Aires qu pratique généralement l’enduro. 
Celui-ci, à son tour, a appelé deux amis mécaniciens. 
Et ils m'ont trouvé». 

Très affecté, il a raconté le sauvetage : « Ils ont transféré ma moto dans un hélicoptère et quand je suis arrivé au campement de San Rafaël , ils ont dit que je pouvais poursuivre la course.C’est  pourquoi nous préparons la moto avec les mécaniciens et nous continuons ». 
Et il continuera, malgré tout, avec un rêve qui ne s'est pas encore arrêté. Il reste maintenant dans l'attente d'une certaine explication 

Eduardo Alan, 42 ans, ex rugbyman de français Sportive, croit que les responsables de Dakar lui doivent, tout au moins, une explication. 
« Je suppose que l'organisation du rallye Dakar donnera des explications. 
Ce qui devait fonctionner ne l’a pas été », a-t-il soutenu.
 Source http://www.lanacion.com.ar   

Écrit par Claire Aymes   
 
Le Rallye Dakar 2009 rentre en fanfare au Chili : 2 morts ! 

Le rally Dakar a pris la vie de deux personnes étrangères à la course.
Un camion d’assistance et de logistique  chargé de ravitailler le rallye en pneumatiques est rentré en collision avec un autre véhicule.

Sous la violence de l’impact, les 2 occupants sont morts sur le coup :Robert de la Croix Vera Hernández, de nationalité Chilien, et Freddy Efraín Arocupiapa Tours,péruvien.  
L'accident s'est produit dans l’après-midi du 9 janvier 2009 sur la route qui unit les villes Chiliens la Sérénade et d'Ovalle, à quelque 400 kilomètres au nord du Chilien important, Santiago, comme informe l'agence DYN. 

Le conducteur du véhicule officiel du rallye Dakar est indemne mais est resté en prison préventive. 
Le criminel Rallye Dakar court toujours avec 56 morts au compteur  

Claire Aymes, porte parole du Cavad,
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
Asesinar ninos no es un deporte!
http://www.stop-rallyedakar.com

Les affaires reprennent.
En dehors de la mort finalement annoncée de Pascal Terry, motard dossard n° 192 dont le rallye Dakar n’avait plus de nouvelle depuis dimanche, 
la 4è étape a été joyeuse : le pilote tchèque Dusan Randysek, motard n° 50 a été transféré (traumatismes crâniens) à l'hôpital de Neuquén avec un autre pilote accidenté dont le nom n’est pas révélé.
Un spectateur a été blessé. 

En outre des écologistes se sont mobilisés à Neuquen et ont manifesté contre la passage du rallye Dakar. 
La manifestation a commencé à l’arrivée des premières motos en provenance de Jacobacci. 
Ils ont interrompu quelques minutes le passage des camions.

« Nous sommes contre ce tourisme polluant, destructif et la manière dans laquelle il a été mis en oeuvre dans la région » a dit Fabian Pallazo, membre de l'Association Civile d'Écologie Sociale (ACES), 
l’ACES est l’une des organisations qui, avec le Réseau National d'Action Écologiste, Protecteur la Chacala (il Renaît) et des voisins sympathisants, ont organisé la mobilisation. 
« nous ne croyons pas que les sommes d’argent d'assurance promises pour les dommages provoqués puisse couvrir l'ampleur de l'impact négatif que ce rallye aura dans la région »”, a conclu M. Pallazzo.

Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar

Assassiner des enfants n'est pas un sport!

To assassinate children is not a sport!

http://www.stop-rallyedakar.com

 

Écrit par Claire Aymes   

Le représentant du rallye Dakar 2009, avait souhaité des morts pour faire connaître la Pampa 

« Le Rallye Dakar 2009 aura lieu en Argentine et au Chili. Ce sera une occasion unique de favoriser le tourisme et la publicité de la région au niveau mondial. Mais ainsi que certains veulent connaître notre pays par leurs paysages, ses services, ou ses gens, d'autres préfèrent d'autres méthodes. 

C’est le cas d'Oscar Folmer, Coordinateur du rallye Dakar pour la province du Pampas qui a manifesté le 27/10/2008 son désir qu'un certain participant décède dans sa province pour qu'il y ait davantage de publicité. 

« 
Le rallye Dakar fait en moyenne trois morts par édition. 
Je ne veux pas être morbide, mais ojala (si par chance) quelques accidents mortels se produisent là, le Pampas sera connu dans le monde entier
 »a déclaré Oscar Folmer, selon le quotidien  
La Voz del Interior quotidien

Ceux qui ont écouté la conférence de presse n’en croyaient pas leurs oreilles. 
Ce jour-là, Amaury Sport Organisation n’a pas contredit ce concentré de méchanceté et d’imbécillité.
Pascal Terry est mort selon ces vœux dans ladite province, en bon soldat bien obéissant. 

Voilà bien ce que le Cavad dénonce depuis des années. 
Amaury Sport Organisation et son criminel Dakar savent bien ce qu’ils font impunément depuis 30 ans. 
Mais cette fois-ci, il n’a pas été possible de bénéficier du laxisme et de la complaisance  des autorités africaines.

Le très juteux rodéo pour Amaury Sport Organisation ne se court plus en Europe à causes de ses mesures de sécurité dérisoires. 
ASO pensait que l’Argentine serait l’Afrique.
Plutôt que d’investir dans la sécurité, ils ont continué d’investir dans le backchich et les prébendes. 

Il faut croire ça s’est avéré insuffisant pour les autorités et la presse sud américaine.

A l’Afrique qui n’a pas encore connu le rallye Dakar d’en prendre de la graine.

Claire Aymes

 Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar 

On ne pouvait attendre mieux de l’esprit du rallye de la Mort Dakar.
« Bien que les informations en provenance des organisateurs arrivent au compte-goutte, 
il se confirme qu'un petit garçon de 8 ans a été blessé suite dans une opération de dérapage effectuée par une voiture de la course.  
En outre, on a appris la nuit dernière qu'un pilote et un copilote anglais étaient hospitalisés à l'hôpital de Santa Rosa et étaient gravement blessés, et qu'au moins un motocycliste souffrait de fractures dans un autre accident.

Sur le bivouac de La Pampa, ASO (l'organisateur du Dakar) a émis un bref communiqué concernant le premier accident d'Hortensia à Carlos Casares au cours duquel la voiture n° 323 Mitsubishi des Hollandais Tonnie van Dejnie etWouter RSEGAAR a quitté la route.
Le communiqué ajoutait que le petit garçon souffrait de'fracture du fémur droit et d'autres dommages mineures', et qu'il avait été transporté par hélicoptère à l'hôpital de Bolivar. 
Mais une source fiable a affirmé que l'enfant avait de multiples fractures dont une fracture des os de l'orbite oculaire.

D'autre part, les Britannique Paul GREEN et Matthew HARRISON se sont retournés avec leur voiture n° 419 vers la fin de la spéciale, et ils sont hospitalisés à l'hôpital de Santa Rosa. 
L'information officieuse indique qu'ils ont tous les deux des "blessures graves".

Le motocycliste Français Daniel Vermeloux souffre lui aussi de fractures suite à un autre accident et il a dû être emmené par hélicoptère. 
Dans l'incident une autre moto serait impliquée ainsi que la voiture BMW officielle n° 306 des français Guerlain CHICHERIT et Mathieu BAUMEL

Le Cavad attend maintenant que Amaury Sport Organisation ait la dignité de donner les noms des victimes civiles de la première étape. 
Pour information, sans le Cavad personne n'aurait su les noms de Boubacar et Mohamed.
 

Claire Aymes, porte parole du Cavad
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://www.stop-rallyedakar.com 

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent