Coulisses

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Les coulisses du rallye Dakar, tous ce que les médias ne vous disent pas, et ce n'est pas faute d'envoyer des centaines de journalistes suiveurs...très suiveurs!

Écrit par Claire Aymes/Gilbert Léonard  

Rallye Dakar 2009 1ère étape, 1 enfant et 1 femme victimes

De qui se moque t-on ? 
Ça commence vraiment très fort. 
Les médias payés par le rallye de la Mort préparaient l’opinion publique depuis le 1er janvier en relayant « l’info » selon laquelle il y a 22 morts par jour au pays de Fangio (en Argentine) pour cause essentiellement d’indiscipline.

On peut donc en rajouter sans vergogne. 
Et l
’escadron de la Mort ne s’est pas gêné.
Un 4 X 4 mitsubishi a percuté un garçon de 9 ans.
Une femme a été renversée par un concurrent (non) identifié. 
rectification: par l'équipage argentin Francisco OTANO/ Léonardo MONTI voiture n° 472.
Source: 
http://www.diariohoy.net/accion-verNota-id-10743-titulo-Accidente_en_el_Dakar_un_nio_de_9_aos_herido_por_despiste
 
Traduction grosso modo

Un enfant de 9 ans a été gravement blessé par un camion Mitsubishi  (4X4, selon France Info) qui a quitté la piste.
Il a été transporté par hélicoptère à l'hôpital international Bolivar.
Le docteur Maluendeza a confirmé à DIARIOHOY.NET que l'enfant présente des traumatismes multiples;
 L'enfant, originaire de la localité de Carlos Cesares, présente de multiples fractures à la tête, aux bras, 

et selon la radio française partenaire du Rallye, France Info, une fracture du fémur.

Selon cette autre source,http://www.periodismo.com/modules/news/article.php?storyid=8562
Une femme a été renversée par 2 autres concurrents Auto, apparemment sans gravité. Elle aurait été transportée à l'hôpital pour vérification.

France Info n'en parle pas.

 

 Le Rallye indécent, texte intégral caviardé par Agoravox

Lettre ouverte à Etienne Lavigne, Directeur du Dakar
Amaury Sport Organisation (ASO)
Thierry Sabine Organisation (TSO filiale d'ASO depuis 1991)
 

Monsieur Lavigne, je m’ennuie chez moi. Tenez j’ai une idée.
Comme ce n’est pas possible à mon domicile pour des raisons qu’il serait contre-productif de vous exposer, 
Je me propose de débarquer chez vous avec quelques téméraires aventuriers de mes amis.
Programme des festivités : Envahir votre maison, jardin et garage compris pendant quelques jours en dévastant tout sur notre passage et en festoyant de temps en temps pour reprendre quelques forces. Vos enfants et le chien sont priés de ne pas se trouver sur notre chemin sous peine d’y laisser leur peau. Au terme de notre exploit collectif, le plus rapide et plus fin expert en crasseries définies sera désigné et nous pourrons alors repartir le cœur léger en vous laissant les miettes de nos diverses agapes et le ménage à faire. 
Non, sans façons me répondez-vous ? Je ne comprends pas…

 Autre proposition innovante : Que pensez-vous de l’idée d’organiser un course en Europe, disons, de Ceuta ou de Melilla (Espagne) à Stockholm (Suède) où concourraient des africains conduisant comme des hallucinés des monstres mécaniques à 2 ou plus de roues, à travers les routes de France, d’Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas sans se soucier de faucher quelques habitants des villes ou villages traversés. 
On pourrait s’assurer qu’ils puissent saccager au passage quelques espaces naturels préservés lors de "spéciales". La Camargue pour commencer par exemple. Alors, n’est-ce pas là une bonne idée ?...
  

Engluée comme elle l’était dans une guerre larvée contre les migrants et les réfugiés, on aurait pu croire que l’Union européenne aurait révisé sa copie. Nenni, elle a désormais franchi, à sa frontière sud, le cap de la guerre totale.

La tragédie ultra médiatisée des maliens, sénégalais et autres guinéens tués par balle en tentant de franchir la frontière entre le Maroc et les territoires espagnols de Ceuta et de Melilla, les dizaines d’autres grièvement blessés et plusieurs centaines noyés ou volés, violés, déportés et abandonnés, sans eau ni vivres, dans le désert du Sahara aurait pu constituer un électrochoc susceptible de faire réfléchir et/ou décourager les participants et l’organisateur que vous êtes…
Vous n’entendez que le joyeux tintement de votre tiroir-caisse car ils sont de plus en plus nombreux à s’inscrire sans états d’âme.

Les murs érigés de plus en plus haut, les dispositifs de plus en plus sophistiqués et la sous-traitance rémunérée de la violence mise en place par l’Union européenne pour se protéger de l’envahisseur subsaharien auraient pu vous gêner et vous faire reculer, vous, l’organisateur du Paris-Dakar ainsi que les sponsors,
Las, la course aura bien lieu du Portugal au Sénégal en passant par  le Maroc, la Mauritanie, le Mali et la Guinée.
On l’aura compris, votre Paris-Dakar, est une entreprise florissante génératrice de sommes d’argent telles que la honte, la retenue et la décence ne peuvent plus être de mise.

Mais n’avez-vous donc aucune conscience?

Au-delà de faits particulièrement exaspérants, voire choquants, mais déjà mis en évidence  dans mes précédents communiqués 
http://claire.aymes.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=28&Itemid=2
http://claire.aymes.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=56&Itemid=2
( pollutions et nuisances sonores, destruction de la rare flore du désert, perturbation de la faune, absence totale de respect et d’intérêt pour l’Afrique et ses habitants, gaspillage de millions d’euros sous les yeux ébahis et envieux de personnes qui, pour l’écrasante majorité, peinent à assurer leur survie au quotidien, les mêmes que l’Union européenne extermine aujourd’hui sans pitié sur ses frontières Sud pour qu’ils n’accèdent pas à ces richesses),

N’y a-t-il donc aucune autre chose plus dérangeante encore susceptible de vous interpeller?...
 
Si le fait d’organiser un rallye Paris-Dakar est réellement l’exemple d’une coopération harmonieuse entre deux continents,

Où sont les écoles et les hôpitaux construits le long des parcours passés grâce à ce rallye ?
 Si le Paris-Dakar n’est pas perçu -plus ou moins consciemment- du côté français comme une façon de perpétuer et de représenter le fait selon lequel l'Europe a et aura toujours les moyens financiers et donc politiques de dominer l'Afrique, quelle que soit l’époque et malgré l’avancée de l’Histoire,

Où sont les décisions et la mobilisation nécessaires que vous avez initiées (  grâce à votre poids relationnel et médiatique) et fait aboutir pour qu’enfin, par exemple, les molécules qui soignent le paludisme, le sida soient accessibles ou produits dans ces pays, les plus exposés et les plus démunis que vous traversez?
 
Un quart des bénéfices (je n’ose même pas parler du budget) que vous engrangez depuis des années aurait déjà pu changer la face de certains de ces pays pauvres que vous dévastez dans l’allégresse. 
Mais vous vous en fichez royalement.
 Votre rallye Paris-Dakar donne l’impression que les réflexes des colonisateurs du 19ème siècle sont toujours actifs dans l’esprit et dans le cœur des européens civilisés du 21ème siècle. 

Vous appelez vraie aventure humaine d’aller exhiber un luxe insolent et de parader sans pudeur grâce aux riches lobbies du pétrole et de constructeurs de 4X4 ? 
Vous appelez vraie aventure humaine un coûteux loisir fait sur mesure pour le bon plaisir d’une minorité de riches névrosés en mal d'aventures, qui font chez les autres ce qu'ils ne toléreraient pas que l'ont fasse chez eux. 
Que vous ne toléreriez pas qu’on fasse chez vous !
 La vraie aventure humaine signe de courage n’aurait-elle pas été aujourd’hui de lutter concrètement contre la faim, les maladies et surtout contre l’exploitation éhontée des pays pauvres que vous traversez par les pays riches dont vous êtes issu ? 
Simple, décidément trop simple.

Vous mettez régulièrement en avant la richesse de la rencontre de cultures différentes. 
Qui peut y croit un seul instant ? 
Même pas vous.
 

Outre le fait que la rencontre de cultures n’a jamais nourri son homme, à ce jour, je n’ai vu qu’une étourdissante armada d’acier traversant les pays à une allure telle qu’elle met en danger la vie d’enfants et même d’adultes. 
Pensez-vous encore à ces enfants morts par votre faute ? 
Auriez-vous accepté que les vôtres meurent dans de telles circonstances ?
 
Les caméras qui vous suivent n’ont la chance de montrer que des nuages de poussière enveloppant des négrillons dépenaillés lorsqu’ils ont eu la chance d’échapper aux roues du Paris-Dakar. 
En tout cas, vos émissions de retransmission sportives ne reflètent nullement cette expérience soit disante humaine dont parlent les défenseurs du Dakar ou alors elles le cachent bien.
 

Depuis deux ans que je me pose des questions sur le rallye Paris-Dakar, je ne vois toujours que ceci: 
Une fois par an, grâce à votre talent visionnaire, des gens très riches imposent une vrombissante visite à des gens très pauvres.
Une fois par an les télévisions d’Europe que vous rameutez pour l’occasion vous suivent dans ces pays, pour qu’une fois par an, je ne sais combien de millions de personnes des pays riches se divertissent devant leur poste de télévision.
Les pro Paris-Dakar affirment et veulent persuader que  les autochtones doivent être content quelque part, mais ils ne précisent pas comment ni pourquoi. 
 

En ce qui me concerne, le rallye Paris-Dakar aurait pu contribuer à une réelle évolution du continent africain. 
Vous auriez pu faire rimer sport et tourisme équitable.
Il y avait un potentiel monumental en termes d’échanges et de soutien des pays pauvres d’Afrique mais vous n’en avez rien fait, ou si peu, le strict nécessaire pour constituer un alibi.

Vous auriez pu apporter beaucoup aux pays du Sud comme au pays du Nord d’ailleurs mais votre logique cynisme de riche n’est que la continuation du colonialisme et un symbole du déséquilibre Nord-Sud de notre planète.
Votre rallye Paris-Dakar reste l’expression d’un incommensurable mépris envers les pays du Sud.

Malgré les critiques émis depuis des années, vous et vos aimables compagnons du Paris-Dakar persistez à n’avoir aucune conscience. Vous ne voulez respecter ni la vie, ni l’environnement. Vous ne songez pas à remettre en cause ce rallye sous sa forme actuelle ni reconnaître que tout un continent, l’Afrique,  ne saurait être le terrain de jeux de quelques nantis en mal d’exotisme et de sensations fortes.

Etienne Lavigne, ne nous laissez pas d’autre alternative que de nous mobiliser tous, associations comprises, de sensibiliser un maximum de personnalités de tous horizons, d’écrire et manifester inlassablement jusqu’à vous obliger à arrêter définitivement votre rallye indécent.

Bien cordialement,
Claire Aymes
Membre honoraire Europe Ecologie

Présidente du Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar

Réponse du Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar représenté par Claire Aymes, porte-parole 
Dakar 2008 - Lavigne : "Ça reste une grande aventure"Eurosport - mer., 21 nov. 12:32:00 2007 AFPhttp://fr.sports.yahoo.com/21112007/70/dakar-2008-lavigne-ca-reste-une-grande-aventure.html 
Alors que le Dakar du 30e anniversaire est dévoilé ce mercredi à Paris, l'organisateur Etienne Lavigne en réaffirme les multiples vocations. 

Q. Le Dakar a 30 ans. Il ne part plus depuis Paris et ne traverse plus l'Algérie ou le Ténéré depuis longtemps. En 2008 (5-20 janvier), il évite le Mali pour des raisons de sécurité. Est-ce encore une aventure ?
Etienne Lavigne : Incontestablement oui. Il demeure une grande aventure des sports mécaniques avec un succès qui n'a jamais été aussi fort. Il n'a jamais été aussi 'successful', jamais été aussi médiatisé. Il n'a jamais eu un plateau aussi dense, jamais eu autant de compétiteurs voulant y venir, jamais accueilli autant d'étrangers. C'est une épreuve moderne, inscrite dans son époque, répondant aux contraintes d'environnement et de sécurité d'aujourd'hui. 

Claire Aymes :Le rallye Dakar est devenu une honte nationale dont les motivations ont été tellement bien dévoilées qu’il a dû déguerpir de Paris à cause des trop nombreuses manifestations et des contribuables qui portaient plainte à cause des subventions versées à cette entreprise privée. Le tribunal administratif de Montpellier a d’ailleurs condamné ASO à rembourser les sommes perçues.Et la ville de Paris a demandé que son nom ne plus être associée à cette ignoble entreprise.Partant maintenant de Lisbonne à qui Amaury Sport Organisation tente de fourguer le concept, il n’a jamais été aussi vilipendé malgré l’omerta médiatique qui le protège. Sensibilisé par le Cavad et d’autres organisations, le Mali lui a refusé le passage sur son territoire en 2008. L’afflux de concurrents provient de la création du rallye Dakar Etudiants sensé rajeunir l’image plus que ringarde des nostalgiques de l’Afrika Korps et de la Transafricaine Classic dirigée par un ancien directeur du Paris-Dakar. Cette dernière trouvaille est appelée à remplacer un rallye Dakar dont la réputation est de plus en plus empuantie. 

Q. N'est-ce pas plutôt une affaire qui marche? A combien s'élève le chiffre d'affaires? Quels sont les bénéfices ?
E.L. : Amaury Sport Organisation est une entreprise qui n'a pas vocation à perdre de l'argent mais à organiser des événements de qualité. Pour organiser des choses de qualité, il faut de l'argent. Je ne parlerai pas du chiffre d'affaires ni des bénéfices, mais plutôt du budget global d'un Dakar. C'est plus ou moins 12 millions d'euros, sans compter la production télé. 

C.A. : Démonstration de l’art de ASO de vous désigner le doigt quand vous voyez la lune.Depuis quand ASO est-il une ONG  humanitaire ou écologiste ? On ne lui en demande pas tant. Et son empressement à se camoufler sous ce manteau est visiblement suspect. Amaury Sport Organisation doit faire un maximum de chiffre d’affaires. ET C’EST CE QU’IL FAIT.DE plus les concurrents ne sont nullement concernés par les objectifs soit disants humanitaires et/ou écologistes du rallye Dakar. Ils viennent jouer sous les feux des caméras et y perdent pour certains, leurs vies.Chiffres 2007 Le Dakar pèse pour 30% ou plus de l'activité d'Amaury Sport Organisation (ASO)L'entreprise également propriétaire du Tour de France, affichait en 2005 un chiffre d'affaires de 140 millions d'euros ! Le budget de ASO (l'organisateur du rallyeDakar) serait environ de 30 millions d'euros.
Le budget de "Dakar action Afrique" (voir www.dakar.com/2007/DAK/pr...) est d'environ 100 000 euros par an, c'est-à-dire 0,33 % du budget du Dakar. 
Si à ce prix là, cela fait du rallye Dakar une action humanitaire et écologiste, on peut affirmer que c'est l'époque des soldes sur la bonne conscience. 
 

Q. La sécurité est votre priorité mais chaque année il y a des morts. Il en a été dénombré une cinquantaine en 30 ans, mais les chiffres varient selon les sources. Connaissez-vous le nombre exact de victimes depuis la création du rallye-raid ?
E.L. : On ne tient pas de comptabilité des drames mais c'est une course dangereuse. Dans toute aventure, il y a prise de risques. Le tracé est difficile et technique. Il faut être bien préparé physiquement. Il y a des accidents sur le Dakar comme il y en a sur le massif du Mont-Blanc où 40 à 50 personnes meurent chaque année. Nous avons développé beaucoup d'outils assurant la sécurité des concurrents (Iritrack, Sentinel, colliers cervicaux pour les motards, etc.) et nous organisons aussi pour eux des stages de préparation avant l'épreuve. On est à mon avis la course la plus sécurisée au monde dans la discipline. 

C. A. : Le rallye Dakar a 52 morts au compteur. Dans une compétition, si le concurrent prend ses risques, il n’a pas à les imposer aux spectateurs. Il n’y a que chez ASO qu’on a pu observer les spectateurs menacés lors de l’ascension du Mont-Blanc.Les spectateurs africains du rallye Dakar ne sont pas des concurrents, ou alors il faudrait le leur signaler d’urgence car ils l’ignorent. ASO veille sur la santé et la sécurité des concurrents uniquement. Et encore…En 2007, Amaury Sport Organisation a essayé de camoufler un accident (E. Aubijoux) et d’en occulter un autre (JC. Ghnassia). 3 morts au lieu des 2 reconnus finalement avec E. Symons. Pourquoi puisqu’ils sont irréprochables à ce niveau ?Les organisateurs du Dakar ne sécurisent pas cette course en Afrique pour des spectateurs dont ils n’ont aucun respect ; leurs propres gouvernements tolèrent les exactions occidentales qui font monter les pics d’audience et surtout, c’est un pôle qui coûte trop cher à ASO pour être mis en place dans les colonies. Le cynisme qui en découle est évident : Maris Saukans, auteur de l’assassinat de Boubacar Diallo (10ans) en 2006 court le Dakar, impunément en 2008 sous le dossard 352 ainsi que d’autres délinquants routiers connus qui sont sur la ligne de départ pour pouvoir enfin se défouler après une dure année d’abstinence..  

Q. Et pour les spectateurs en Afrique ?
E.L. : La sécurité des tiers est un sujet majeur. Nous avons un coordinateur qui travaille avec les autorités locales en Afrique. Nous faisons des campagnes de prévention dans les écoles et 2000 hommes sont mobilisés dans les zones sensibles (orange, rouge ou noire) sur l'intégralité du parcours. Il faut savoir que l'accidentologie dans la zone sub-saharienne est très élevée : 300.000 morts par an, selon un rapport de l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Nous en tenons compte. 

C.A. : ASO spécialiste du cynisme humanitaire donne dans les cours d’accidentologie. Fichtre ! Lorsque l’un des siens mourra dans un accident, nous lui répondrons que ce n’est qu’un détail par rapport aux 4000 morts/an que nous déplorons en France aujourd’hui. Le Cavad lui donnerons une grande tape dans le dos et proposera d’aller prendre un verre.ASO dit prévenir les spectateurs grâce à des porte-voix. Prétendre qu’il est suffisant que la sécurité des villageois soit assurée par le passage avant l'étape d'équipes avec haut parleurs est  caricatural du mépris que cette entreprise porte à l’Afrique et aux populations africaines. Ce genre de protection semblerait-il satisfaisante en France ? C’est la France de la sécurité routière qui appréciera cette mesure draconienne dont l’efficacité est démontrée.
Les nombreuses vidéo ne montrent que des « rubalises » censés protéger les spectateurs. 
A 3,10 €  le rouleau de 100 mètres !Cela ne fait pas cher la signalisation pour des organisateurs dont la sécurité est la première priorité.  

Q. L'écologie est un autre sujet de polémique sur le Dakar. Avez-vous une idée de l'importance des émissions de CO2 dégagées par la caravane ?
E.L. : Maintenant on le sait. On a réalisé un bilan carbone. Le Dakar c'est 22.000 tonnes équivalant CO2, soit un Grand Prix de Formule 1. A titre indicatif, la Coupe du monde rugby c'était 570.000 tonnes équivalent CO2 à cause des nombreux spectateurs venus de très loin (Australie, Nouvelle-Zélande). 

C.A. : Du grand n’importe quoi. Ainsi que dit précédemment, ASO n’est pas une ONG et n’a pas pour objet d’être une ONG écologiste.1) quand et par qui ce bilan a –t-il été réalisé, où et quid des chiffres ?2) Depuis quand un grand prix de formule 1 est-il le mètre étalon des émissions de CO2 ?A utiliser des comparaisons fallacieuses, le Cavad prendra comme référence le marathon pédestre dans le désert où une centaine de concurrents est suivie par quelques véhicules. Par rapport à celui-ci, on constatera qu’une fois de plus le rallye Dakar est d’un lamentable des plus affligeants. 

Q. Et l'impact sur les dunes, notamment à l'arrivée au Lac rose ?
E.L. : Nous avons toutes les autorisations nécessaires. Je pense que le Lac rose souffre moins du passage du Dakar que du tourisme sauvage le reste de l'année. 

C.A. : Avoir des autorisations ne veut rien dire.On est écologiste ou on ne l’est pas. Le Dakar détruit-il le Lac Rose ou non ? La réponse est oui. Quant à l’argument de dire qu’on pollue moins que le tourisme sauvage c’est à voir au vu des nombreux témoignages d’européens qui ont vu le rallye Dakar à l’œuvre. Au retour de la célèbre caravane, ce site reste un énorme tas de détritus à nettoyer d’urgence pour les touristes.Quant aux dunes, elles ne sont pas faites que de sable. Bien que les plantes ne soient pas nombreuses dans les aires de dunes de sable, elles jouent un rôle important dans la stabilisation du mouvement du sable et la fixation de la position des dunes. Amaury Sport organisation et son malfaisant Dakar s’en fichent. ASO a essuyé le courroux relayé par AlWatan en 2005 des associations écologistes françaises et algériennes notamment tant les dégâts irrémédiables causés à la flore, à la faune, mais également à l’état des lieux (dégradation des lits d’oued, destruction des rares pâturages, etc.) ont été nombreux. A l’époque nous demandions l’élaboration d’un cahier des charges qui contraindrait ce rallye au strict respect de l’environnement en évitant notamment les chemins inter-dunaires où se trouvent les vestiges historiques les plus prestigieux. L’année dernière Peterhansel a pollué sans vergogne un puits dans le désert devant le monde entier. Il n’a pas réparé, Amaury Sport Organisation non plus. Mais Peterhansel sera de nouveau de la course. C’est une belle preuve de l’esprit écologique du Dakar. Les dunes saccagés, le Comme développement durable, on a vu mieux.  

Q. Vous développez ou encouragez des actions humanitaires sur le parcours, n'est-ce pas un alibi pour vous donner bonne conscience ?
E.L. : Ce n'est pas un alibi. On n'a pas attendu un Grenelle de l'environnement pour se lancer dans le développement durable. Ca fait six ans qu'on le fait avec SOS Sahel International qui touche 350.000 personnes dans la région. Les gens qui connaissent l'Afrique ce sont ceux qui y vont. Ceux qui font le Dakar approchent la réalité africaine. Ils ont une sensibilité et une générosité spontanée. Il y eu Daniel Balavoine avec ses pompes à eau, dont tout le monde parle encore. Il y a une fondation espagnole Dakar Solidario qui apporte chaque année du matériel médical en Mauritanie d'une valeur de 600.000 à 800.000 euros. 

C. A. : Pipeau !  Encore une fois, ASO n’est pas une ONG humanitaire ni écologiste mais une entreprise destinée à faire un maximum d’argent avec un minimum de pertes.30 ans, de Dakar : pas une école, pas un dispensaire, ne parlons pas d’hôpital dans les pays les plus pauvres de la planète.La première humanité consiste a respecter la vie d’autrui.. La première humanité aurait été de dédommager les blessés et les morts causés à des populations qui ne sont en rien concernée par cette débauche de richesse.Quel blessés africains ont-ils dédommagé, les familles de quels morts africaines ont-elles été dédommagé ?En France quand on commet un accident on est responsable pénalement et civilement.Après un accident, quelles enquêtes ont été menées ? les auteurs des faits ont-il été inquités ? NON.Quand le Dakar a-t-il été inquiété en tant qu’organisateur? NON quand est-ce que son assurance a-t-elle joué ?Et surtout pour qui ?Il est temps de produire les noms des africains indemnisés ainsi que les sommes versées. Le Cavad et les associations africaines vérifirons la réalité de ces indemnisations.L’humanitaire consiste également à respecter ceux qui sont morts à cause de soi. Et là encore les manières d’ASO sont d’un affligeant légendaire. En 2007, Amaury Sport Organisation a essayé de camoufler un accident (E. Aubijoux) et d’en occulter un autre (JC. Ghnassia). 3 morts au lieu des 2 reconnus finalement avec E. Symons Le Cavad demande depuis des années un débat public contradictoire devant la France entière sur cet énorme mensonge. Amaury Sport Organisation et le rallye Dakar possèdent toutes sortes de médias. Ils ont à leur service 500 journalistes représentant 300 médias.Ils sont pourtant d’une timidité de violette sur ces « importantes actions humanitaires ». Le rallye Dakar a perverti le projet de Balavoine pour en faire une pompe non pas à eau mais une pompe à fric.Et au nom de l’argent, tout est permis, surtout le pire. 

Q. Que répondez-vous à vos détracteurs qui accusent les participants du Dakar d'être des privilégiés qui prennent l'Afrique pour terrain de jeu ?
E.L. : Ce n'est surtout pas un terrain de jeu mais un continent fabuleux où on a l'opportunité d'organiser une compétition sportive. Et il n'y a pas beaucoup de compétitions sportives en Afrique. Les Africains sont très fiers de nous accueillir. Ils soutiennent le Dakar, sont souverains chez eux et je trouve même insultant de juger à leur place ce qui est bien ou non pour eux. 

C.A. : L’Afrique sub-saharienne et une partie de la France subissent le rallye Dakar (35.000 signataires à la pétition pour la suppression du Dakar à ce jour, sans média ni publicité)
L’Afrique n’a pas besoin du rallye Dakar et son humanitaire canular. 
L’Afrique a certes besoin qu’on organise des compétitions sur son sol.L’Afrique a besoin qu’une Coupe du Monde de Football soit organisée en Afrique,  et que pour une fois, des jeux olympiques se déroulent sur ses terres. Le rallye Dakar constitue une injure, un crachat à la face de l’Afrique. Quand Amaury Sport Organisation et ses séides prétendent respecter un pays souverain, ils ne se vantent plus d’avoir voulu soudoyer les opposants de Abdoulaye Wade lors de la dernière présidentielle sénégalaise avec 17.000 euro à Louga. C’est à se demander qui insulte qui.  Après ce florilège d’arguties plus malhonnêtes et mensongers les uns que les autres, ASO a oublié le principal argument du tueur européen décomplexé que j’attendais dans la sérénité: « si nous ne faisions pas ce rallye lucratif d’autres le feraient à notre place ! » 
Claire Aymes, porte-parole du Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://www.stop-rallyedakar.com 

Dans la série « les Magouilles du rallye Dakar » France Télévisions se fait pincer.

Remboursez la redevance audiovisuelle, le contribuable n’a pas vocation à financer le criminel rallye Dakar ! 

D’un correspondant suisse.
La Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par les chaînes télévisées France 2 et France 3, rendant ainsi définitive leur condamnation pour publicité illicite en faveur du tabac lors du Paris-Dakar 2005, a-t-on appris jeudi auprès de la Cour.
Le Comité national contre le tabagisme (CNCT) reprochait aux deux chaînes publiques d'avoir effectué un véritable "matraquage" médiatique en faveur de la marque Gauloises, au cours des retransmissions du rallye-raid.
Remerciements
Le Cavad  

France Télévisions condamné le 15 mai 2008 pour publicité illicite en faveur du tabac. 

France Télévisions définitivement condamnée pour publicité illicite en faveur du tabac lors du Dakar 2005France 2 et France 3 ont été définitivement condamnées pour publicité illicite en faveur du tabac lors du Paris-Dakar 2005, après le rejet de leur pourvoi par la Cour de cassation. 

Poursuivie par le Comité national contre le tabagisme (CNCT), qui leur reprochait un véritable "matraquage" médiatique en faveur de la marque Gauloises, au cours des retransmissions du rallye-raid, France Télévisions avait été relaxée le 30 mars 2006 par le tribunal correctionnel de Paris. 

Mais, le 24 septembre 2007, la cour d'appel de Paris avait infirmé ce jugement et condamné France 2 et France 3 à verser respectivement 60 000 € et 15 000 € de dommages et intérêts au CNCT.
 
L'instance avait notamment jugé que, contrairement aux épreuves diffusées en direct ou en léger différé, lors des rediffusions d'épreuves de sports mécaniques plusieurs heures plus tard, il était "techniquement possible" pour les chaînes "de sélectionner les plans ou d'intervenir pour éviter ou dissimuler les références aux marques de produits du tabac ou logos rappelant ces marques". 

Quelques mois plus tard, le 8 février, le CSA lui avait emboîté le pas et avait annoncé qu'il n'autorisait dorénavant l'apparition de marques de cigarettes lors de la retransmission télévisée d'une compétition de sport mécanique que si cette retransmission était en direct.
16/05/2008 - CBNEWS - 
Didier Si Ammour
 

Kidnapping d’enfants tchadiens par l’Arche de Zoé, 
association dont Carole Montillet, multi-récidiviste du Rallye Dakar est marraine 

Réaction de Claire Aymes, porte parole du Cavad sur thotep : 
http://www.thotep.com/article.php3?id_article=415 

Réactions de la communauté noire de France :
http://www.thotep.com/
 

Pétition Arche de Zoé doit être jugé au Tchadhttp://www.gopetition.com/online/15060.html 

Le député Tchadien Ngarlejy Yorongar se constitue partie civile. Il révèle le départ d’un précédent de 50 enfants tchadiens enlevés il y a un mois et il parle également d’un enfant tchadien arrivé en France il y a quelques années qui aurait été victime de vol d'organes et dont les parents adoptifs voudraient se débarrasser en le renvoyant au Tchad.
http://www.thotep.com/article.php3?id_article=429

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent