Contributions

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

un dessin est souvent plus parlant qu'un long discours

Écrit par Claire Aymes/Angeline Montoya.

 

Sauver le désert de l’Atacama en refusant le rallye Dakar c’est aussi soutenir le peuple Mapuche qui y vit, victime d’une sévère répression chilienne.
Le peuple Mapuche est le peuple originaire du Chili, il constitue 10 % environ, de la population actuelle de ce pays.
C’est le seul peuple originaire d’Amérique latine qui n’a pas été vaincu par la colonisation espagnole.
Cependant, les Mapuche sont toujours en lutte : contre la déforestation produite par les multinationales, les mégas projets de centrales hydroélectriques, la contamination de leurs sols par des décharges sauvages, les discriminations économiques, sociales et raciales dont ils sont l’objet, au quotidien par l’ Etat Chilien.
Le rallye Dakar 2009 va pouvoir les exterminer sans états d’âme ni d’un côté ni de l’autre. Sauver le désert de l’Atacama en refusant le rallye Dakar c’est aussi soutenir le peuple Mapuche qui y vit, victime d’une sévère répression chilienne.

Le peuple Mapuche est le peuple originaire du Chili, il constitue 10 % environ, de la population actuelle de ce pays.
C’est le seul peuple originaire d’Amérique latine qui n’a pas été vaincu par la colonisation espagnole.
Cependant, les Mapuche sont toujours en lutte : contre la déforestation produite par les multinationales, les mégas projets de centrales hydroélectriques, la contamination de leurs sols par des décharges sauvages, les discriminations économiques, sociales et raciales dont ils sont l’objet, au quotidien par l’ Etat Chilien.

Le rallye Dakar 2009 va pouvoir les exterminer sans états d’âme ni d’un côté ni de l’autre.
http://www.mapuches.org/

Non au rallye Dakar 2009 en Argentine et au Chili
par Angeline Montoya

Les gouvernements argentins et chiliens organisent le Paris Dakar, en janvier 2009, sur les terres ancestrales des Mapuches qui se situent des deux cotés de la cordillère.
Le parti mapuche Wallmapuwen a immédiatement réagit en déclarant “ la décision de ces deux gouvernements a été prise sans aucune concertation, ni la plus petite consultation des populations concernées et affectées par ce projet, ce qui constitue une grave violation de nos droits ».


Ce problème est la conséquence du rejet par la majorité des pays arabes et africains de l’organisation de ce rallye sur les territoires de ce continent, rejet associé à des menaces terroristes et qui ont amené les organisateurs a rechercher un autre terrain de jeu.

Suite à de nombreuses négociations les organisateurs ont accepté que le rallye se réalise tout au long des 9000 kilomètres de la Patagonie, des Andes, et du désert d’Atacama, territoires peuplés par les aymaras, atacameños, likan antay et les mapuches.

Selon le parti mapuche, le Paris Dakar est « seulement un grand marché économique, réservé aux marques automobiles et aux magnats qui peuvent s’offrir le luxe de gaspiller des millions de dollars dans une « aventure » sur le territoire de divers peuples opprimés.

Depuis son origine le Paris Dakar est une insulte des nantis contre les populations confrontées à de graves problèmes de misère.

"Nous ne pouvons accepter, qu’aujourd’hui notre territoire serve de place de jeux pour les magnats du premier monde et de support publicitaire pour les multinationales pétrolières et les grands fabricants de l’industrie automobile ».

Le Paris Dakar est réputé internationalement pour son haut niveau de danger, en trente sept ans de course en Afrique, il s’est soldé par 54 morts, parmi lesquels des enfants, des vieillards sans parler des terribles dommages occasionnés à l’environnement.
Le parti mapuche organise une campagne de « NON au Dakar 2009 », qui sera coordonnée avec les organisations mapuches d’argentine, et des organisations aymaras et likan antay.

Au Chili, les Mapuches remuent ciel et terres.
Cantonnée dans de petites réserves, la communauté indigène bataille pour récupérer son territoire ancestral.
Mais les industriels et l’Etat ne semblent pas prêts à lâcher ces millions d’hectares de pins et d’eucalyptus devenus très rentables.


Constatez de vous-même :
http://www.mapuche-nation.org/francais/Accueil.htm
Periodico Mapuche Azkintuwe http://azkintuwe.org/

Claire Aymes, porte parole du CavadCollectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
Assassinate children is not a sport !
http://www.stop-rallyedakar.com

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent