Contributions

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

un dessin est souvent plus parlant qu'un long discours

Ecrit par Laurent GOBLOT


Les journaux annoncent :Etape NIAMEY - BOUNA et BOUNA - YAMOUSSOUKRO. N° 196, DUPARD - DESTAILLATS, Range Rover V8 : Abandon suite accident dans la spéciale avant Bouna. Guy DUPARD, en voulant éviter un motard masqué par la poussière, part en tonneaux et hélas, fauche un groupe de spectateurs.
Titrent :DRAMATIQUE ACCIDENT EN BROUSSE
et en caractère trois fois plus gros :
MAIS LE FESTIVAL AURIOL-RAHIER CONTINUE!
Voilà un titre désinvolte.
Le texte ne l'est pas moins, dans un journal de province; on nous prépare d'abord par les circonstances atténuantes :

 

« Il faisait 38 degrés à 16 h. Une piste le plus souvent rectiligne, où les rapides dépassaient facilement les 160 kilomètres-heure.
Mais dans ces contrées d'habitude si calmes, si paisibles, le passage du rallye avait attiré la grande foule, composée en majorité de gosses, tous ravis de l'aubaine. Hélas, ce qui aurait dû être une fête, rien qu'une fête, s'est terminé tragiquement.
Dans une longue ligne droite, à dix kilomètres de Kouroum-Kouroum, en Haute-Volta, la Range-Rover de Guy Dupart et Patrick Destaillats, en doublant des motards dans la poussière, a fait un écart.
La voiture, lancée à toute vitesse, a alors effectué une très longue série de tonneaux, fauchant sur son passage un groupe d'adultes et d'enfants. Une femme a été tuée et un enfant blessé. »

« INUTILES PEPINS »
Dans une conférence de presse improvisée après l'accident, voilà comment les concurrents s'expriment, dont Hubert AURIOL, concurrent :
« Bien que l'étape se soit révélée relativement difficile, comme le précisait Hubert Auriol : Il n'y avait, certes, que peu de difficultés, mais la piste était hyper-dangereuse, et très, très rapide. Il y avait partout des poules, des canards, des vaches, et une foule de gamins. C'est pourquoi nous avons piloté vite, mais prudemment. A la table à côté, René Metge confirmait : J'ai levé le pied en permanence, pour ne pas risquer d'inutiles pépins. De son côté, André Dressat ajouta : Il y avait quelques pierres, il y avait une telle poussière, qu'il était difficile d'aller à fond, et d'autant plus que nous roulions dans l'habitacle surchauffé. »

Laurent GOBLOT
Peuples Noirs Peuples Africains no. 38 (1984) 18-26

 

 

 

 

 

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent