Rallyedakar2020 : 1er mort

12 janvier 2020. Paulo Gonçalves motard portugais, dossard n°8 de 40 ans décède dans un accident de vitesse lors de la septième spéciale du rallye de la Mort. Du jamais vu, l’organisation annule l’étape de demain pour les motos.
Le record à battre est désormais de 78 morts

Morts, Dégâts archéologiques et Corruption: Le brillant bilan du RallyeDakar en Amérique du Sud

11 ans en Amérique du sud : BILAN HUMAIN : 18 morts irréfutables.

Les blessés et rescapés handicapés le resteront à jamais dans l’oubli. Le reste est un inventaire à la Prévert.

ECOLOGIE : Le Pérou, la Bolivie et le Chili s’en souviendront longtemps.
Ces pays ont en commun des sites historiques portent les traces irréversibles des dégâts archéologiques causés par le rallyeDakar.
Le désert d’Atacama restera l’une des zones les plus touchées par ce rallyeDakar avec le bonus du dernier rallyedakar 2019.

Déjà, «Selon les rapports de dégâts préparés par le Conseil des monuments nationaux, de 2009 à 2011, la destruction d’un total de 283 sites archéologiques a été découverte, soit 58,2% des sites enregistrés au départ de la course .
A la fin, un total de 293 sites archéologiques détruits ont été laissés sans examen post-concours », disent-ils sur le site Web de l’Université du Chili .
Plusieurs fondations et groupes ont concrétisé leur souci du patrimoine culturel par des actions en justice restées infructueuses grâce aux relations du rallyeDakar.
«Les géoglyphes ont été modifiés dans le Grand Nord, des sections du Chemin des Incas, des sites de logement et des ateliers lithiques ont été détruits , certains d’entre eux, d’une grande antiquité comme ceux de la période archaïque, ont été détruits en 2009 par la caravane du rallyedakar.
A Punta Teatinos, près de La Serena, des terres ont été détériorées pour le stationnement des motos, où «ils ont également détruit un obus ancien, mais cela n’a pas été considéré comme un dommage par le rallyeDakar», explique Paola González, avocate et archéologue, sur le site. de l’Université du Chili.

MANIFESTATIONS : Controverses et polémiques en Bolivie et au Pérou
En Bolivie, le RallyeDakar a souffert de manifestations sociales.
À leur arrivée dans la ville de La Paz, après le passage de la compétition à Lima en 2018, les gens sont descendus dans la rue.
Des citoyens ont menacé de boycotter la course sur la base de leurs manifestations contre Evo Morales pour le nouveau code pénal promulgué en décembre 2017.
Les manifestants ont également demandé des hôpitaux au lieu du rallyeDakar dans leur pays, faisant irruption sur la scène principale de la Foire des rallyes de La Paz, où ils ont affronté la police locale.

CORRUPTION : L’une des dernières polémiques découlant du passage du rallyeDakar à travers l’Amérique du Sud, a été le scandale de corruption révélé au Pérou.
Ainsi que les médias Wayka.pe l’ ont révélé , il y a eu de graves conflits d’intérêts dans l’attribution des sociétés de conseil en collaboration avec les employés du ministère péruvien de la Culture et les responsables de la définition des offres.
Les enquêtes ont mis à jour les intérêts des représentants du ministère de la Culture qui bénéficiaient des conseils d’entreprises liées à l’archéologie .
En fait, beaucoup de personnes impliquées avaient des liens directs avec l’une des entreprises qu’ils évaluaient, ce qui a permis l’attribution des marchés et autorisations convoités au rallyeDakar menacé de ne pouvoir assurer son édition 2019.

Pris la main dans le sac, ASO n’a plus communiqué qu’en annonçant sa délocalisation en Arabie Saoudite.
Laquelle délocalisation démarre dans les règles de l’art.
2 accidents et 1 abandon pendant les essais avant même le départ officiel.

RALLYEDAKAR 2020: Le record à battre cette année reste de 77 morts connus

Pour la première fois en 42 ans de crimes et de dévastations, le rallye de la Mort formule des «recommandations» aux participants. Il était temps.
Fidèle à son adn, il laisse en Amérique du Sud, un bilan de 18 morts incontestables.
En attendant, ça repart….en Arabie Saoudite!
Le record à battre cette année reste de 77 morts connus.
Claire AYMES

Rallyedakar 2019 termina en el Bololo es la fiesta en Toto

Le 12 janvier 2019,  autre accident bizarre dans le campement où DELWINCHE BERNAL Marcel (69 ans) de nationalité belge a subi une fracture du genou, percuté par un quad non identifié….
C’est vrai qu’il n’y avait pas de caméra comme pour ce particulier anonyme qui a dénoncé le camion n° 533, du participant espagnol Rafael TIBAU.
Pendant le cirque de présentation sur l’Esplanade de la Costa Verde à Magdalena, celui-ci a heurté sa voiture et refusé de le dédommager.

Puis un petit vent de mutinerie s’est déclaré sur le rallyedakar de la triche.
Entre soupçons de discrimination, combines, sales petits coups, arrangements entre amis et autres indélicatesses, l’aventure humaine autoproclamée a continué de sévir.
Ce n’était plus le rallyedakar mais la cour(se) des miracles.
Instrumentaliser de grands malades (au propre comme au figuré)pour mieux les abuser a mis en lumière le visage du rallye démoniaque.
Rallyedakar 2019 finit dans le Bololo c’est la fête à Toto.

Rallyedakar 2019: une première semaine digne de la réputation du rallyedakar

vendredi 11 janvier 2019
1) Un touriste sud africain de 60 ans spectateur du Rallye Dakar 2019 a été heurté dans la ville de ilo par le camion n° 518 du russe Andrey Karginov. Fracture du fémur.

2) Le motard, Santosh Chunchunguppe Shivashankar (35 ans), dossard n°50, se serait polyfracturé tout seul comme un grand sur la route Tacna-Arequipa. il est donné pour mort à l’hôpital Hipólito Unanue.

Rallyedakar 2019: les affaires reprennent.

4 blessés dont 1 très grave

Le 10 janvier 2019, à Blanca Ciudad, le véhicule d’assistance de Fabio CISNEROS, un organisateur du RallyeDakar 2019 au Pérou percute une voiture de type Combi.
Les 4 victimes qui n’avaient rien à voir avec la course maudite

Kari ALLAZI MAOWNER (40 ans),
Virginia VARGAS DE HUANCO (68 ans),
Nancy LLERENA DE CHAVEZ (53 ans).
Evelyn BARRIOS MAMANI (22 ans) ont été évacuées vers l’hôpital Honorio Delgado d’Arequipa.

RALLYEDAKAR 2019: 1ères victimes

Avant-même le début de la course, 2 victimes.

Le Dakar 2019 se déroulera du 6 au 17 janvier 2019, mais il a déjà fait ses deux premières victimes au Pérou: la ministre de la Culture , Patricia BALBUENA , et le vice-ministre , Luis VILLACORTA . Pour un cas de corruption présumée et prise illégale d’intérêts.

Tous deux ont dû démissionner il y a deux semaines après qu’il a été révélé qu’une société du sous-ministre avait remporté un contrat avec le ministère pour évaluer les 44 sites archéologiques protégés afin de déterminer s’ils pourraient être affectés par le passage du rallyedakar 2019.

Les premières mesures prises ont été d’accepter la démission des ministres, de congédier quatre autres fonctionnaires et de déclarer une réorganisation de la direction générale du patrimoine archéologique.

On se demandait bien par quel miracle cette course monstrueuse avait pu se maintenir au Pérou. Maintenant, on sait. Affaire à suivre.

Rallyedakar 2019: Le record à battre cette année est de 77 morts connus

Viré de partout pour cause de promesses financières mensongères, le rallyedakar ne se tiendra cette année qu’au Pérou.

L’ Amérique du sud a tiré ses conclusions : le rallye de la Mort et de la Destruction ne vaut pas ce qu’il coûte. Si les morts et autres accidentés ont fait le buzz espéré, les retombées économiques faramineuses sont des fariboles. C’est nada, macache, walou !

Circonvenir les gouvernements, corrompre les fonctionnaires n’est plus ce que c’était, trop voyant et surtout inefficace. Les procès perdus suivis de d’indemnisations en tous genres sont devenus un gouffre de dépenses insupportable.

Comme il est loin, ce jour de 2014 où il a suffi d’indemniser la famille d’un enfant poly-fracturé avec la somme de 300 pesos (33 euro 50), assortie s’il vous plaît, il faut le préciser, d’un sac publicitaire de chapeaux et de T-shirts rallyedakar…

On ne pourra plus réitérer la rocambolesque aventure du Narcodakar 2010 qui s’est achevé en 2012 devant la cour provinciale d’Ibiza, dans un feu d’artifice de 43 ans de prison cumulées et 470 millions d’amende pour les trafiquants…

« Le jour où il prendra fantaisie aux riches saoudiens, aux américains ou aux chinois ivres de pouvoir d’imposer tous les ans un rallye automobile meurtrier dévastant Europe de part en part, la France se rendra peut-être compte que cette entreprise est une abomination. » En attendant, ça repart. Le record à battre cette année est de 77 morts connus.

Claire AYMES

Reconduction de Claire AYMES à la tête du CAVAD

Le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar (CAVAD) annonce 1) Claire AYMES est reconduite à l’unanimité à la fonction de porte parole du CAVAD 2) le site STOP-RALLYEDAKAR est de nouveau en ligne. Tous les anciens articles et les vidéos sont publiés et mis en ligne au fur et à mesure des disponibilités des bénévoles. Le CAVAD remercie tous les amis et sympathisants pour les aides et assistances apportées. Le combat continue…

Rallyedakar 2018 : 1 mort très embarrassant

Si les journalistes, veulent s’y mettre aussi, il va falloir commencer par passer un contrat béton avec le Diable.

Le 6 janvier 2018, au kilomètre 56 de la Panamericana Sur. Le journaliste ( stagiaire ou freelance?) équatorien Mario Fernando Calahorrano Macay, venu  couvrir la célèbre caravane de la mort sur moto suiveuse, a percuté et tué sur le coup le péruvien Luis Alberto García Sánchez,(75 ans).

Panique sur le Rallyedakar. Arrestation immédiate et mis au frais du délinquant pour faire annoncer par les autorités qu’il n’avait rien à voir avec la course. Lui, prétend et maintient avoir obtenu un permis provisoire pour entrer dans le pays et couvrir le rallyedakar.

Rallyedakar 2018 : Violents heurts entre manifestants et policiers à La Paz, en Bolivie

« Nous voulons des hôpitaux, pas le Dakar! »

Le 11 janvier à La Paz en Bolivie, une foule de manifestants contre la venue du rallyedakar attendait la caravane de la mort.
Des centaines de personnes, avec des slogans et des banderoles hostiles, se sont opposées à la police qui a utilisé des bombes au poivre et lacrymogènes pour les disperser.
Des bouteilles d’eau vides et des chaises ont été jetées sur un véhicule de l’organisation.
Les pilotes et l’organisation ont été copieusement hués et sifflés aux abords de la cathédrale, avant de nouvelles charges de la police suivies d’arrestations.
D’autres rassemblements massifs se sont également produites dans les sept autres départements et différentes organisations sont descendues dans les rues pour .protester

RALLYEDAKAR, L’HECATOMBE DEPUIS 1979 (2) : ça continue….

RALLYEDAKAR 2016 : 2 morts et 10 spectateurs blessés

Maximo RISO, Argentin de 63 ans, le 9 janvier 2016Diégo PERALTA, Péruvien de 35 ans, le 12 janvier 2016Tous deux tués par le duo Lionel BAUD/Thierry DEZEIRAUD Auto n° 409Et pour la première fois de l’existence de la Caravane de la Mort, le pilote tueur est inculpé et passe en justice.Les dix blessés :   Santino Rodríguez, Morena Góngora, Ainara Albarracin, Luis César Burgos, Yesica Azcurra, Araceli Cabral, Gastón López, Juan Carlos Rodríguez, Franco Stier et son père.Le compteur provisoire : 76 morts connus

Rallyedakar 2015 : 1 mort

6 janvier 2015 -, le motard polonais Michal Hernik meurt le long du parcours de la 3e étape du rallyedakar 201515 janvier 2015 : 2 inspecteurs (les agents 31 et 60) de la course grièvement blessés par un camion d’assistance du rallyedakar. L’un dans un état désespéré.

Compteur provisoire : 74 morts connus

 

Rallyedakar 2014 : 6 morts

Daniel Eduardo Diambrosio 50 ans, journaliste

9 janvier 2013 : Arturo Marquena López (45 ans) péruvien et Humberto Gómez Vera (56 ans), chilien10 janvier 2013 : Thomas Bourgin motard français
Compteur provisoire : 67 morts connus

Rallyedakar 2012 : 4 morts

Jorge Andres Martinez Boero, pilote argentin de moto dossard n° 175le même jour,2 spectateur Luis Marcelo Soldavini, 37 ans, de nationalité argentine et son fils Tomas, 11 ansAu Pérou: 1 spectateur: Mauricio Saldarriaga Riera, 41 ans, de nationalité colombienne

Compteur provisoire: 63 morts connusRallyedakar 2011 : 3 mortsCristian Cisterna Cisterna, 25 ans, électrocutéFabian Demetrio Croix Núñez, 46 ans, électrocutéMarcelo Reales, 42 ans, tué par le pilote Eduardo Amor, voiture 410

Compteur provisoire: 59 morts connus

Rallyedakar 2010: 1 morte

Sonia Natalia Gallardo
Compteur provisoire: 56 morts connus

Rallyedakar 2009: 3 morts

Pascal Terry, motard dossard n° 192. Robert de la Croix Vera Hernández, de nationalité chilienne. Freddy Efraín Arocupiapa Tours, péruvien.

Compteur provisoire: 55 morts connus

Rallyedakar 2008:

Nous sommes sauvés pour une année, ces courageux criminels pas téméraires détalent, non pas devant la détermination des rebelles, mais sur la pression des assurances.

Rallyedakar 2007: 3 morts

Jean-Charles Ghnassia, pilote, le 08 janvier 2007, circonstances de la mort accidentelle dissimuléesElmer Symons, motard, le 09 janvier 2007, accidentEric Aubijoux, motard, le 20 janvier 2007, percuté par un camion.

Compteur provisoire:52 morts connus
QUESTION…CE N’ EST PAS SUFFISANT ???????

ALORS CONTINUONS ET ORGANISONS LE PROCHAIN MASSACRE!

 

 

PARIS-DAKAR : LE TOP 10 DES MORTS LES PLUS STUPIDES SUR LE RALLYE-RAID

(écrit en 2013 et toujours d’actualité)

Le Paris-Dakar vient d’être endeuillé par le premier drame de l’édition 2013.

Une vieille tradition sur le rallye-raid. Souvenez-vous. Cinquante-Cinq (55) morts.

Depuis la création du Paris-Dakar en 1979 par Thierry Sabine, le nombre de décès fait froid dans le dos. « C’est aussi ça, la magie du Dakar », comme dirait notre ami Gégé Holtz en direct du Bivouac.

L’occasion de revenir sur les morts les plus spectaculaires / incongrues / stupides de cette course controversée soutenue, rappelons-le, par le groupe Total.

1979 Le premier décès de cette liste est aussi l’un des plus idiots : alors qu’il tentait de fixer son casque en se rendant au départ de l’étape Agadez-Tahoua, un motard chute et se tue. Déjà, ça commençait mal.

1984 Au Burkina Faso, pour éviter un motard, un concurrent « voiture » se met en tonneaux. Son Range Rover retombe sur des spectateurs, une femme est tuée sur le coup. Dommage collatéral.

1986 – Le mardi 14 janvier, vers 19H00, un terrible accident d’hélicoptère se produit, à 8 kilomètres de Gourma-Rharous, sur les bords du Niger. Thierry Sabine – créateur et organisateur, Nathaly Odent – journaliste, François Xavier-Bagnoud – pilote de l’hélicoptère, Jean-Paul Le Fur – technicien radio, et Daniel Balavoine – chanteur meurent sur le coup. Cinq victimes d’un coup dont le créateur de l’épreuve et une célébrité : incontestablement le « one shot » le plus spectaculaire de l’histoire du Dakar.

1988 – L’édition la plus meurtrière : pas moins de huit personnes trouvent la mort en trois semaines, avec une belle variété de profils : trois « autochtones » (dont deux enfants), un motard, deux co-pilotes et deux journalistes. Grandiose.

1991 – Charles Cabanne, chauffeur d’un camion d’assistance, est tué par balle au Mali. Eh oui, sur le Dakar il n’y a pas que sur la piste qu’on peut rendre l’âme. Et c’est ça qui est beau.

1992 – Gilles Lalay, motard, est malencontreusement heurté sur une liaison par… la Toyota d’assistance médicale ! Là, on touche au sublime.

1998 – Une fillette mauritanienne traverse un rond-point en revenant de l’école… Et paf, le camion !

2005 – Une fillette sénégalaise de cinq ans est heurtée par un camion d’assistance. Classique. Sauf que le camion en question avait quitté la course depuis plusieurs jours et n’avait donc rien à faire là. Bad beat.

2006 – Andy Caldecott se tue à la suite d’une chute au km 250 de la 9eme spéciale, entre Nouakchott et Kiffa en Mauritanie (traumatisme aux cervicales). Il n’aurait pourtant même pas dû participer à la compétition car il n’avait été engagé que par défaut, pour remplacer l’Espagnol Jordi Duran, forfait sur blessure. Qui lui, est toujours vivant.

2008 : vendredi 4 janvier 2008 : conférence de presse pour annoncer la victime de l’année : le Dakar lui-même, annulé par crainte du terrorisme. Sans doute la plus belle victime. Qui malheureusement renaîtra de ses cendres l’année suivante en Amérique du Sud.

Vous pouvez aller signer une pétition pour la suppression du Rallye Paris Dakar sur le site www.stop-rallyedakar.com

Le 10/01/2013 par Julien Maron

http://www.mensup.fr/contenu/a,129725,paris-dakar-top-10-des-morts-les-plus-stupides-sur-le-rallye-raid.html

RALLYEDAKAR 2015 : 2 pilotes arrêtés par la police chilienne

Au Chili, enfin, 2 pilotes du rallyedakar sont interpellés et arrêtés pour dommages archéologiques

Les autorités de la ville chilienne d’Antofagasta ont arrêté deux pilotes qui participent au rallye Dakar 2015 pour avoir endommagé des sites archéologiques dans le désert d’Antofagasta, après être sorti de parcours officiel jeudi 8 janvier 2015.

De source policière, le pilote italien Matteo Casuccio dossard n° 150
et le pilote néerlandais Kees Koolen dossard n°274
ont été été arrêtés par les détectives des enquêtes policières (PDI) dans le bivouac, après avoir terminé l’étape.
Les deux pilotes, accompagnés de représentants de l’organisation du Dakar 2015, ont été entendus sur procès-verbal pendant 30 minutes par la police et relâchés plus tard.
Ils comparaîtront devant la cour, selon des sources bien informées

Claire Aymes.

RALLYEDAKAR 2015 en action: 1er mort et 2 blessés graves

Le jour que de riches saoudiens exigeront de faire un rallye automobile dans le parc de la Vanoise, on se rendra peut-être compte que cette entreprise est une abomination

RALLYEDAKAR 2015 : C’est reparti comme d’habitude.

A ce jour, 1 mort , 2 blessés graves dont 1 dans le coma.

Alors que la France dit organiser une grand messe fin 2015 pour étudier les solutions pour réduire les effets néfastes de la pollution, celles de l’automobile notamment, le RALLYEDAKAR 2015 en Amérique du Sud est un bel exemple de gaspillage de l’énergie pour que quelques privilégiés aillent se faire plaisir avec l’argent des sponsors.

Les mêmes sponsors qui se disent exsangues à les entendre se plaindre des charges salariales qui pèsent sur leurs entreprises mais trouvent de l’argent pour financer des délinquants routiers.

Un gigantesque gaspillage d’argent et d’énergie qui ne sert qu’à l’égo de quelques uns et qui en plus tue et pollue.

Maintenant ce rallye ne passionne plus les foules, le seul suspense est maintenant de savoir combien de morts il causera à chaque nouvelle édition.

Le jour que de riches saoudiens exigeront de faire un rallye automobile dans le parc de la Vanoise, on se rendra peut-être compte que cette entreprise est une abomination.

Claire Aymes.

Rallyedakar2015: le PEROU c’est NIET, NON, NO Pasaran !

Les menaces de morts et injures n’y ont rient fait, c’est NIET, NON, NO Pasaran ! Le rallye de la Mort et de la Destruction Dakar ne vaut pas ce qu’il en coûte!

Les menaces de morts et injures n’y ont rient fait, c’est NIET, NON, NO Pasaran !

Le rallye de la Mort et de la Destruction Dakar ne vaut pas ce qu’il en coûte.

ASO et ses séides ont eu beau brandir leurs chiffres truqués faramineux et balancer à tire-larigot leurs éternels boniments.

L’histoire du sinistre rallyedakar est têtue et ses faits d’armes aussi.

Le Chili et l’Argentine le poursuivent en justice pour des méfaits incontestables. Les dommages et intérêts s’annoncent considérables.

ASO et son escadron de la Mort ont donc décidé de faire payer les pays traversés en fonction des dommages ultérieurs prévus et budgétés. Bien pensé.

Mais en face, il n’y avaient pas de pays africains avides et corrompus.

Ça a fait toute la différence. Le rallye de la Mort et de la Destruction Dakar ne vaut pas ce qu’il en coûte ! C’est dit.

Pas de Pérou ! Que ne comprennent-ils pas ?

RENTREZ CHEZ VOUS !

Le CAVAD salue le Professeur Klaus Hönninger Mitrani dont l’action continue et persévérante a convaincu et abouti au refus de la ministre Magaly Silva du Pérou (Mincetur)

Le Cavad espère que cette décision sage de patriote convaincu de la nécessité de protéger et préserver l’héritage séculaire archéologique du pays trouvera son écho au Chili et et Argentine.

Les femmes et hommes politiques des autres pays d’Amérique latine ne peuvent que prendre exemple sur ce refus de la prédation occidentale sur leurs pays.

Aucune culture, aucun passé historique ou archéologique n’est inférieur à celui de l’Occident.

Comme d’habitude, selon la communication de ASO et de son rallye de la Mort, on ne peut leur dire NON. Ce sont des impératifs budgétaires qui seraient responsables de ce retrait, la mort dans l’âme du Pérou.

Nous attendons la prochaine excuse : l’attaque de Sentier Lumineux !

Claire AYMES.

Bilan humain provisoire du rallyedakar2014

Morts :

Daniel Eduardo Diambrosio 50 ans, journaliste
Agustín Ignacio Mina 19 ans, journaliste, argentin,
Martín Alejandro Delgado 31 ans, photographe, péruvien
José Carne, spectateur de 68 ans décédé à l’hôpital de Belen
Eric Palante, motard belge dossard 122

1 médecin bolivien de la Croix-Rouge de l’équipe médicale du rallyedakar 2014 déclaré mort par les organisateurs d’une crise cardiaque alors qu’il était impliqué dans une collision de véhicules sur le parcours de la course.

Blessés :

Alvaro Rodrigo De Quesada Salazar 31ans, photographe, péruvien,
3 pilotes du rallyedakar2014

Menaces Rallyedakar 2014 en BOLIVIE : Pas moins de 8 procureurs pour faire plier la Conamaq.

Nous voulons aussi dénoncer les diverses menaces des autorités et organisateurs concernés : appels téléphoniques anonymes, des menaces de mort, harcèlements des proches….

Le procureur général de l’État, Ramiro José GUERRERO a nommé les procureurs:
Robert Adrián Pacheco,
Roger Arellano Ponce,
Javier Torrejón Tirao,
Dino Laime,
Cesar Labour Benitez,
Charles Torrez Ameller,
Ana María Saavedra
et Ausberto Rodríguez Pérez
par l’EGFR/RJGP instruction N ° 1215 / 2013.

Il s’agit d’assurer par tous les moyens le passage du rallye de la mort sur les terres andines couvrant les villes andines de Potosi, Tupiza, Villazón, Oruro et Uyuni..
La mission est assortie d’un avertissement ferme:toute obstruction sera rigoureusement sanctionnée.

Déclaration des indiens autochtones :
Il n’y a pas eu de volonté gouvernementale d’ouvrir le dialogue avec nous, la force du peuple et surtout les communautés et TCO à UYUNI ne sont pas respectées.

De plus, nous voulons dénoncer les diverses menaces des autorités et organisateurs concernés : appels téléphoniques anonymes, des menaces de mort, harcèlements des proches.

Avant toute discussion, le gouvernement doit retirer ses forces de police de 3 300 hommes, y compris des militaires, de notre siège social.

Rallyedakar 2014 en BOLIVIE : Les peuples autochtones de Bolivie ont promis de bloquer le rallye

Sachant que le passage des motos pourraient causer des dommages environnementaux irréparables, le Conamaq estime nécessaire de réaliser un blocus des routes pour empêcher le passage au pays de cette compétition automobile.

L’ancien chef du Conseil National des Ayllus et Markas de la Qullasuyu (Conamaq), Rafael Quispe, a déclaré que l’itinéraire du Rallye Dakar provoquera des pollutions et destructions environnementales dans les régions qui vont le subir.
Le chef des autochtones, Rafael Quispe, a déclaré que les organisateurs du Dakar 2014 doivent avoir l’autorisation de terres communales d’origine (TCO), Tolapampa, du département de Potosí, car cette course peut passer par cette ville. Sachant que le passage des motos pourraient causer des dommages environnementaux irréparables, il estime nécessaire de réaliser un blocus des routes pour empêcher le passage au pays de cette compétition automobile.

M. Quispe a déclaré envoyer une lettre aux organisateurs en leur demandant d’éviter de voyager sur cette région. Il projette d’établir des barrages pour protester contre l’installation de gardes de la police qui a eu lieu au siège du Conseil National des Ayllus et Markas de la Qullasuyu (Conamaq).
« cette course se produira sur un sanctuaire des peuples autochtones. Pour faire simple, il s’y trouve des fossiles, œufs d’autruche et de quinoa enfouis, il existe des vigognes,
Avant le passage d’une invasion comme le Dakar (…). Il y aurait du avoir une consultation préalable, libre et éclairée, et une étude d’impact environnementale « a t-il déclaré.

Rafael Quispe est en pourparlers avec d’autres organisations autochtones des pays voisins pour obtenir du soutien afin de bloquer le Dakar puisqu’il n’apporte aucun bien ni avantage aux communautés embourbées dans la pauvreté.

CHILI : Procès pour empêcher le passage du Rallye Dakar 2014

La décision de la Cour…… est considérée comme une étape importante pour les organisations qui ont déposé des procès similaires précédemment et qui n’avait jamais été reçus par la Cour…

La cour d’appel de Santiago a accepté de tenir un procès qui a pour but d’empêcher le passage du Dakar 2014 au Chili. En février dernier, la Cour a donné cinq jours de délai au sous-secrétaire des sports, Gabriel Ruiz-Tagle, pour envoyer un rapport informatif sur cet événement sportif remise en cause par la destruction du patrimoine archéologique que dénoncent les parties plaignantes.

SANTIAGO -. La Sala de Verano(*) de la Cour d’appel de Santiago a accepté de tenir un procès en appel présenté par les associations Acción Ecologica (action écologiste) et Fundación Patrimonio Nuestro (fondation de notre patrimoine) contre la réalisation du Dakar l’année prochaine 2014.

Les appelants fondent leur procès constitutionnel par la destruction de près de 200 sites archéologiques dans les différentes étapes de la compétition, information qui a été accréditée par des rapports du Conseil des monuments nationaux.

La décision de la Cour, prise ce mercredi 20 février, est considérée comme une étape importante pour les organisations qui ont déposé des procès similaires précédemment, qui n’avait jamais été reçus par la Cour.

Cette fois-ci, la Cour a donné 5 jours pour le secrétaire adjoint des sports, Gabriel Ruiz-Tagle, pour présenter des informations en tenant comme base le contenu du procès .

La Cour a accepté de traiter cette demande de protection après 3 tentatives infructueuses de l’association chilienne des quartiers et des zones du patrimoine représentée par son président Rosario Carvajal.

« Ce que nous espérons, c’est que cela va s’arrêter. Cela n’est pas une compétition sportive, c’est une pseudo compétition. C’est une vitrine pour les entreprises automobiles qui font de la publicité de leurs modèles de voitures et de camions qui sont dans la compétition. Nous ne croyons pas qu’il s’agit d’un sport » déclare Rosario Carvajal.

Carvajal signale que c’est l’annonce du gouvernement de demander que le rallye Dakar ait lieu au Chili en 2014 et en 2015 également qui les ont amené à déposer cette action en justice.

Il ajoute que, s’ils persistent dans la réalisation du rallye, qu’il soit fait « au moins dans des lieux où il n’y a pas de danger pour les zones patrimoniales ni pour les zones archéologiques ».

Il atteste que le Dakar « détruit tout sur son passage », ce qui implique également l’écrasement d’animaux et la mort des êtres humains.

(*) Sala de Verano = ensemble des membres (ministres) qui font partie de la Cour Suprême.

http://www.lasegunda.com/Noticias/Nacional/2013/02/824765/Corte-de-Apelaciones-de-Santiago-acogio-a-tramite-recurso-que-busca-impedir-paso-del-Dakar-por-Chile

remerciements aux sympathisants qui ont transmis et traduit.

Bilan humain du rallye dakar 2013

Le vrai bilan du rallye dakar 2013 est de 4 morts et 19 blessés connus

Les médias à la solde de ASO ont beau s’échiner à travestir ou omettre la vérité. T. BOURGIN n’est pas la première victime de l’Escadron de la Mort 2013 ! Et il n’y a pas eu 3 mais 4 morts.

Depuis le 5 janvier 2013, date du départ de la sinistre caravane, les victimes fleurissent et la liste macabre s’est allongée…

Dès le 5 janvier 2013 : mouvement de foule lors de la cérémonie de départ du fournisseur officiel de la Mort: le jeune spectateur Ernesto Rivera Pisani (18ans) dégringole d’un parapet, est gravement blessé et hospitalisé tandis que Wilmer Ramos Moron (30 ans) chute de moto avec sa fiancée Gloria Colquichagua Ruiz (20 ans) et meurt sur le coup.

Le 7 janvier 2013, 8 touristes équatoriens suivant le rallye Dakar en minibus font un accident. Divers blessés dont un dans un état désespéré: Hernán Lazcano Nalama, les 3 frères Ballesteros Castro, Carlos Núñez Arista, Álvarez Ulloa, Lazcano Gonzalez et López Santa.

Ce n’est que le rodage…

9 janvier 2013 :, collision entre un camion d’assistance du rallye dakar 2013 avec 2 taxis. Bilan 2 morts et 8 blessés, ça devient sérieux.

Les 2 morts sont : Arturo Marquena López (45 ans) péruvien et Humberto Gómez Vera (56 ans), chilien.

Les 8 blessés :

Luis Ccama Vilca (Arequipa), Maribel Escobar Cochon (OIT), John Winskill (Angleterre), Lee Townend (Angleterre), Germán partie Mamani (Arequipa), Begonia tintalla Arocutita, Alex Vasquez Vaquez (Arequipa), Monica Huamani Selaya (Tacna).

10 janvier 2013 : mort du motard n° 106 Thomas Bourgin venant de Africa Race.(le jumeau africain du rallye dakar)..

11 janvier 2013 : Un enfant de 5 ans Matías Soria, est hospitalisé avec de multiples fractures, après avoir été percutéé par une voiture d’assistance du rallye de la mort 2013. Chose rarissime, une subvention est aussitôt allouée à sa famille !

L’UNESCO prévient:Le Rallye Dakar 2013 pourrait gravement endommager le patrimoine de l’humanité

Mme Sanz a expliqué aux représentants des trois pays qui recevront le rallye l’impact ravageur que le passage des véhicules va générer sur les vestiges archéologiques autochtones

L’UNESCO a exprimé sa préoccupation quant à l’impact du Rallye Dakar sur le patrimoine archéologique du Chili, au Pérou et en Argentine, trois pays qui accueilleront la course au début du mois prochain.
A la tête du patrimoine mondial pour l’Amérique latine et les Caraïbes de l’Unesco, Nuria Sanz, s’est déclaré « profondément préoccupée» par cette affaire à l’Office des Nations Unies.
Cette responsable de l’Unesco a contribué dans la capitale chilienne lors d’une réunion avec des représentants de trente pays de la région à élaborer un plan d’action pour protéger et gérer les sites qui font partie de la liste du patrimoine mondial.

Au cours de la réunion, Mme Sanz a expliqué aux représentants des trois pays qui recevront le rallye l’impact ravageur que le passage des véhicules va générer sur les vestiges archéologiques autochtones qui se trouvent dans ces secteurs.

« Il faut informer le Comité du patrimoine mondial du très négatif impact potentiel pour tout ces merveilleux territoires archéologiques intacts au Chili, au Pérou, l’Argentine et ailleurs, » a déclaré le chef du patrimoine de l’humanité pour la région.
Le Rallye Dakar, qui aura lieu entre le 5 et le 20 janvier 2013, passera dans la région du centre-sud du Pérou, du nord de l’Argentine et certains secteurs du désert d’Atacama dans le nord du Chili, pour finir à Santiago.

Remerciements à Anya P. pour la traduction

Rallye Dakar 2012, fournisseur officiel de la Mort en pleine action: 1er mort

Le début des sacrifices humains
Rallye Dakar 2012, Fournisseur officiel de la Mort : 1ère étape,1er mort.

Jorge Andres Martinez Boero, pilote argentin de moto dossard n° 175

Rallye dakar 2010 : Ce même pilote avait abandonné à la 6e étape après avoir été victime d’une chute à un kilomètre de l’arrivée à Iquique, au Chili. Tombé dans un précipice, il avait dû attendre les secours pendant près de huit heures….
Il n’avait visiblement pas compris

Rallye Dakar 2012 Les paléontologues ont raison de s’inquiéter de son passage au PEROU

Le rallye Dakar multi récidiviste bien connu des services de police se rend régulièrement coupable de dévastations archéologiques après avoir prétendu avoir des autorisations officielles.

Le Musée Paléontologique Meyer Hönniger regroupe plus d’une dizaine de paléontologues péruviens et étrangers qui ont obtenu d’étudier et restaurer dans le désert d’Ocucaje, en Ica des fossiles de baleines, dauphins, requins dauphins et autres vestiges d’une vie marine d’envergure ayant existé pendant la période du Miocène.

Klaus Hönninger, directeur de musée, a demandé dans un communiqué de presse au Gouvernement péruvien et aux organisateurs de Dakar 2012 qu’ils donnent des informations sur ces lieux qui doivent être évités et protégés.

En effet, les représentants de l’événement (ASO et le gouvernement) gardent un strict secret sur le parcours de la caravane alors que ce passage peut affecter « les fossiles uniques baleines, dauphins, requins et une autre vie marine de grande taille qui a habité la zone pendant la période du Miocène » rappelle-t-il.
Le Musée Paléontologique Meyer Hönninger étudie déjà depuis cinq années les vestiges qui se trouvent dans le désert Ica et d’Arequipa, raisons pour laquelle il demande qu’on respecte les recherches effectuées sur un site, pouvant contribuer à mieux comprendre les processus évolutifs et climatologiques de la planète.

Malheureusement, les autorités péruviennes ont seulement déclaré qu’elles sauvegarderont les restes archéologiques, comme les Lignes de Nazca, figures pré-hispaniques géants dans le désert d’Ica, et ne se sont pas prononcé sur les restes paléontologiques.

Le rallye Dakar multi récidiviste bien connu des services de police se rend régulièrement coupable de dévastations archéologiques après avoir prétendu avoir des autorisations officielles.
On ne parle plus de l’Afrique où ce fut un festival pendant 30 ans.

Pour la seule Amérique du Sud, on peut déjà noter que le rallye Dakar est revenu aux fondamentaux. Seule différence: les écologistes sud-américains ne se laissent pas faire. On en veut pour preuves :

En 2009 : Le rallye Dakar 2009 a bien détruit un site archéologique
http://www.stop-rallyedakar.com/index.php?option=com_content&task=view&id=175&Itemid=43

En 2010 : Le patrimoine Chilien demande réparations des dégâts commis par le rallye Dakar 2010
http://www.stop-rallyedakar.com/index.php?option=com_content&task=view&id=181&Itemid=1http://sacha-baraz.guidarts.com/www/news.php?sid=59&lg=fr

AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jLnpFJulwbucXWVv27abStIr_Sag

A lire également pour information : « Le Rallye Dakar viole les droits du Peuple Mapuche »http://mapuche.free.fr/campagnes/index.htm

Il n’ya pas qu’en Afrique que les observateurs ont pu prendre le pilote Peterhansel en flagrant délit de pollution d’un point d’eau vital pour les populations autochtones :http://www.stop-rallyedakar.com/index.php?option=com_content&task=view&id=91&Itemid=40
ou http://www.dailymotion.com/MBOA#videoId=xyzg0

Le rallye Dakar 2011 a été également surpris dans ses œuvres en Amérique du sud à 2 reprises :
1) Le rallye Dakar 2011 attaqué en justice pour pollution avérée
http://www.stop-rallyedakar.com/index.php?option=com_content&task=view&id=188&Itemid=43

2) Photos exclusives de ce camion n°531 polluant le 13 janvier 2011 ainsi que les carcasses abandonnées après qu’on y eût mis le feu.
http://noaldakar2011.blogspot.com/search?updated-min=2011-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2012-01-01T00:00:00-08:00&max-results=18

Quand on connait la méthode de ce rallye de la mort et de la destruction pour imposer son passage aux pays du tiers-monde : http://www.lepost.fr/article/2008/12/31/1370816_la-methode-du-rallye-dakar-pour-s-imposer-dans-le-tiers-monde.html

On ne peut que craindre le pire.

Claire AYMES, porte parole du Cavad
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
Asesinar ninos no es un deporte!
http://www.stop-rallyedakar.com

Source : http://www.hoy.com.ec/noticias-ecuador/peru-teme-que-rally-grupo-de-paleontologos2012-dane-vestigios-paleontologicos-524044.html